Si j’étais un homme (2017)

Si j'étais un homme

Réalisé par Audrey Dana

Avec Audrey Dana, Christian Clavier, Eric Elmosnino
Pays:  Belgique,   France
Genres : Comédie
Durée : 1 h 38 min
Année de production : 2017
3.5/10

Résultat de recherche d'images pour "si j'étais un homme"Petite comédie surfant sur les clichés homme-femme, pas toujours drôle et fortement oubliable.

Audrey Dana se partage la casquette de réalisatrice et d’actrice dans un film inégal. Tout droit sorti de l’imaginaire de la féministe, cette énième comédie caricaturale est bien trop penchée sur l’épineux problème qu’elle a dans le pantalon. Le film aurait pu se nommer « Si j’avais une bite » vu que ça semble être la seule préoccupation du personnage pendant près d’une heure de film. Il ne reste donc plus beaucoup de temps pour permettre à la réalisatrice de sonder la psychologie de son personnage.

Histoire de vendre un peu mieux son film, Audrey Dana intégrera une vague histoire sentimentale avec son partenaire Eric Elmosnino. Aucun des deux ne croit à cet amour naissant et le spectateur reste totalement extérieur à la situation sans complaisance. Les personnages sont mal écrits et leurs jeux d’acteur sonnent souvent faux. Sans surprise on sait où va immanquablement cette comédie. On regrette que sa partenaire Alice Belaïdi, à la croupe rebondie, n’ait pas un rôle plus consistant. Christian Clavier fait son minimum syndical. Enchainant les comédies, son investissement ne se démarque pas ici. Et même si Audrey Dana donne de sa personne dont l’ultime plan dénudé, nos sentiments, quels qui soit, ne sont jamais bouleversés. Passifs, nous aurions apprécié rire ou pleurer un minimum, sur un sujet que nous côtoyons pourtant tous au quotidien, celui d’être un homme ou une femme avec leurs particularités morales et physiques. Enfin, la métamorphose lors de l’orage aurait pu bénéficier d’un peu plus d’imagination et d’originalité, histoire de pas faire passer le scénariste pour un stagiaire!

Frôlant les 7 millions d’€uros, on se pose la question d’avoir un tel budget pour une comédie fauchée, sans originalité et avec des acteurs de seconde zone qui nous livrent une interprétation bien médiocre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.