JFK (1991)

JFK

Réalisé par Oliver Stone

Avec Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Gary Oldman
Pays:  États-Unis
Genres : Drame, Histoire, Thriller
Durée : 3 h 09 min
Année de production : 1991
8/10

Qui croire? Voilà la question qui me vient après avoir vu ce fabuleux film, qui fait hommage à John Fitzgerald Kennedy, où en tout cas à son assassinat. On savait que le gouvernement nous cachait beaucoup de chose, mais ce film brillement réalisé par Oliver Stone, dit le couillu pour sortir une telle histoire, me laisse perplexe sur nos dirigents et sur les vérités que l’ont veut nous faire entendre. L’enquête (et donc le film) est montré à travers tous les angles, sans laisser de questions en suspens pour le spectateur, c’est maitrisé d’un bout à l’autre.

Je viens de finir à la seconde le film et je dois vous dire que je suis un peu retourné, surtout par une plaidoirie complexe, inattendue et remarquable de la part du grand Kevin Costner (son plus beau rôle!) On arrive a avoir une certaine compassion pour Lee H. Oswald, et nos fondements sur cet assassinat sont remis en cause après avoir vu ce film! Putain, que j’ai hate qu’il ouvre les dossiers de la vérité dans quelques années parce que là je suis tout perturbé!

Film engagé et mythique il doit être LE film vu par chaque citoyen américain, quel que soit la vérité. Les images réelles de JFK sont saisissantes et sont intégrées au film d’un façon magistrale dont une autopsie renversante, voir improbable.

C’est un film qui est bourré de détails et d’indices et qui a mon avis se regarde a moult-reprises pour encore mieux l’appréhender et l’apprécier. Malheureusement et c’est pour ça que je lui met pas une note maximal, je le trouve trop long (3h30), certainement pas dans sa globalité mais surtout entre la 1ère et 2ème heure de film, ca m’a même gonflé (peut être à cause du personnage de Joe Pesci qui est insupportable). Sinon, le casting est sublime et nous délivre son lot de beaux rôles surtout pour les trois protagonistes principales (Gary Oldman, Tommy Lee Jones et Kevin Costner).

Le regard final de Kevin Costner à la caméra est énorme, la plus belle prise de conscience que j’ai jamais vécu au cinéma! Hâte de voir Nixon du même réalisateur afin de découvrir les secrets du Watergate!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.