Ken Park (2002)

Ken Park

Réalisé par Larry Clark, Edward Lachman

Avec James Ransone, Tiffany Limos, Maeve Quinlan
Pays :  France,   Pays-Bas,   États-Unis
Genres : Drame, Erotique, Indie
Durée : 1h35min
Année de production : 2002
 
Spoiler
6.75/10

L’adolescence vue de 4 manières différentes.

Ce n’est pas un film simple à avaler, la réalisation va à fond dans ses analyses sur les déboires du sexe chez l’adolescence. Les 4 histoires qui se passent en plus dans la même ville n’est pas pudique, on voit tout, même ce qu’on ne veut pas voir jusqu’à une éjaculation en direct avec le bon fil de sperme qui reste accrocher au bout du gland. Si je ne suis pas pudique dans mes propos c’est parce que le film ne l’est pas avec le spectateur.

Cependant ça manque un peu de profondeur sur les personnages qui réagissent sans trop savoir leur mal être d’origine. Larry Clark en choisissant ses acteurs, qui ne feront que ce film pour la plupart, va rendre le constat amer et souvent réaliste. Entre l’ado qui se fait sucer par son père alcoolique, l’autre qui se tape la mère et la fille en même temps (je choisis cette option!), le père qui ne supporte pas qu’on touche à sa fille et qui va se marier avec et le dernier qui se branle en s’étranglant et qui va tuer froidement ses grands parents et ben punaise après ça on a plus bien envie d’être ado.

Un film qui bouleverse (un peu) sur la fin, assez glauque et pas très optimiste.
Un sujet intéressant, avec du potentiel et marquant, même si pas très délicat qui ne vous laissera pas passif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.