Kingsman: Le cercle d’or (2017)

Kingsman - Le Cercle d'or

Réalisé par Matthew Vaughn

Avec Colin Firth, Julianne Moore, Taron Egerton
Pays:  Royaume-Uni,   États-Unis
Genres : Action, Aventure, Comédie
Durée : 2 h 21 min
Année de production : 2017
9/10

Matthew Vaughn nous livre à nouveau un film grand spectacle, divertissant et jouissif. Kingsman 2 regroupe de multiples personnages atypiques et bien construits avec un rythme effréné… 2h20 qui passe sans sourciller!

Comparé à Kingsman, James Bond est une pédale. Ici, chien robot, bras bionique, hémoglobine, combat tonitruant, agent secret au doigté d’anthologie, sans oublier la succulente méchante en la personne de Julianne Moore, qui maitrisera la broyeuse à merveille. Le casting est de qualité, toutes les personnalités ont trouvé la juste note à leur performance. Mark Strong est brillant, Taron Egerton conserve sa classe, tout comme son mentor Colin Firth. Dans des rôles un peu moins importants, Jeff Bridges et Channing Tatum clôturent ce prestigieux casting. Permettez-moi l’expression, mais « putain Elton Jones », quel bonheur! Il s’autoparodie à un point où il en devient un personnage emblématique et drôle, il est la révélation du film! Il est juste génial dans son costume à multiplier les mimiques hilarantes. Respect Elton!

Résultat de recherche d'images pour "kingsman 2 elton"En matière d’inventivité et de maitrise du genre, on est estomaqué par la puissance des images et de la mise en scène tonique et maitrisée. Les combats sont somptueux avec des ralentis précis qui permettent d’avoir des scènes toujours digestes, même dans la précipitation et l’action! La scène en haute montagne aurait même méritée d’être plus longue tellement on est captivé par l’approche des espions. Le combat final est joliment mise en scène dans ce restaurant, se transformant en une arène tel un combat de boss final avec une caméra qui ne s’empêchera pas de tourner.

Kingsman reste fidèle à sa philosophie première, c’est-à-dire ne pas se prendre au sérieux malgré une débauche de gadgets tous plus fous les uns que les autres, sous couvert d’une parodie des films d’espionnage. L’habillage du film conserve toute sa classe britannique au travers des Kingsmen, mais cette fois-ci en y associant la classe américaine avec les Statemen. L’association fonctionne et donne un vent de fraicheur à cette suite. Un gros blockbuster déjanté qui rivalise en qualité avec le premier film. Un joli coup de cœur, la saga Kingsman a autant de gueule que de coffre!

Une suite à la hauteur de ses ambitions. Déjanté et assumé, Kingsman 2 est un blockbuster qui en met plein les yeux (dont la succulente prestation d’Elton!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.