Piel que habito (La) (2011)

La Piel Que Habito

Réalisé par Pedro Almodóvar

Avec Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes
Pays :  Espagne
Genres : Drame, Horreur, Mystère, Thriller
Durée : 1 h 57 min
Année de production : 2011
7.5/10

Je sais pas ce qu’il fume Pedro, mais faut vraiment qu’il fasse tourner pour faire des films comme ça. Comme souvent dans ses films il revient sur une sexualité débridée, sur des sujets souvent tabous. Et là encore il tape assez fort avec un Antonio Banderas magnifique, à la hauteur de ses plus belles années d’acteur. On avait tendance à l’oublier depuis Zorro.

Sur la première demi-heure on ne sait pas trop où on va, on comprend pas pourquoi Ledgard garde enfermé cette pauvre et jolie femme chez lui. Des personnages font leur apparitions, dont le demi-frère qui vient déguisé en panthère, on se demande sur quelle planète danser? Même si certains personnages sont vite oublié, c’est après une heure de film qu’on commence a rassembler les morceaux pour découvrir une histoire finalement assez glauque et malsaine. Et y a bien qu’Almodovar pour nous pondre des histoires invraisemblables. Mais c’est tellement insolite qu’on se prend sur la seconde partie de film de compassion pour Elena Anaya, la muse de Banderas.

Elena Anaya qui est le croisement idéal de type espagnol de Victoria Abril jeune et de Penelope Cruz. Elle est étincelante, et belle, même si vu le contexte du film je la toucherai pas. Là aussi la folie de Banderas ne l’empêchera pas de continuer dans sa folie auprès de la femme qu’il aime, c’est à la fois touchant et horripilant.

La réalisation est assez intemporelle. Que ce soit les images, les décors, ou les personnages ont a du mal identifié que ce film se passe en 2012. Mais c’est encore cette ambiance qui fait qu’on est totalement déconnecté de la réalité. On ne sait plus qui est le « malade » dans l’histoire, et à la fois on est content de voir que ça se passe ainsi pour tous le monde.

Enfin c’est un film à découvrir. Passer la demi-heure du début, pour découvrir un film sordide qui nous livre son lot de surprise interprété par des acteurs aussi beaux que brillants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.