Lara Croft: Tomb Raider (2001)

Lara Croft, Tomb Raider

Réalisé par Simon West

Avec Angelina Jolie, Jon Voight, Iain Glen
Pays:  Cambodge,   États-Unis
Genres : Aventure, Fantastique, Action, Thriller
Durée : 1 h 40 min
Année de production : 2001
6/10

Guns of Lara Croft (Angelina Jolie) in Lara Croft : Tomb Raider - Movie Outfits and ProductsAdaptation du célèbre jeu vidéo éponyme, Lara Croft est mise en avant dans un film d’aventures pas si détestable, même 20 ans plus tard. Atout principal: Angelina Jolie est parfaite dans son rôle, féminine avec une belle plastique, combative et désinvolte. Elle est superbe, quelle que soit la couleur de son T-shirt qu’elle porte. Et la scène de la douche suggère un « charme » fou! On y retrouve l’essence même du personnage du jeu vidéo avec ses charmes, bien que pixelisé à ses origines [nostalgie efflorescente].

Enfin revenons au film. La réalisation n’est pas si mal, même si un peu épileptique, Simon West ne fait pas dans la subtilité. Avec un gros budget à la clé, la photographie est un peu ringarde et piquée. Cependant, on ressent le travail élégant autour des décors et les cascades sont bien chorégraphiées. Le problème majeur de cette adaptation réside dans des situations parfois hallucinantes qui nous détache du film parce que c’est tout simplement du grand n’importe quoi. Cette Indiana Jones au féminin s’opposera aux Illuminati avec une intrigue pas des plus habiles. La scène finale est assez médiocre avec une remontée dans le temps mal amenée. Heureusement, l’aspect archéologique et l’intérêt autour des mythes et légendes sont plutôt de bonnes augures.

Coté casting, Daniel Craig est assez fade. Il paraît même impensable de l’imaginer en futur Bond dans ce film. On a le droit à l’extraordinaire apparition du père d’Angelina Jolie, Jon Voight, jouant le rôle de son propre père. Quant à Iain Glen, il est assez mauvais et stéréotypé en tant que méchant et aura l’art de briser un peu le film dans sa conception du mal contre le bien. Une mixité de qualité des rôles qui rend cette adaptation assez médiocre même s’il reste un côté aventurier sympathique.

Bourré d’action et de légèreté avec des répliques drôles, malgré elles, on ne pourra pas bouder notre plaisir de voir Angelina courir avec des hauts moulants…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.