4 Fantastiques (Les) (2015)

Les 4 Fantastiques

Réalisé par Josh Trank

Avec Miles Teller, Kate Mara, Michael B. Jordan
Pays:   États-Unis
Genres : Action, Aventure, Science Fiction
Durée : 1 h 46 min
Année de production : 2015
1/10

Afficher l'image d'origineAttention, ce message à caractère informatif est là pour vous avertir des méfaits que peut provoquer le film sur votre vue. Si quatre scientifiques ont été irradiés, ce remake va contaminer un nombre incalculable de spectateurs au risque de vos faire perdre tous vos sens. Si le premier film était moyen et le second vraiment pas fameux, il est inconcevable de remaker les films en faisant encore plus mauvais.

Quel est l’intérêt de réexpliquer la genèse qui a rendu les 4 scientifiques fantastiques ? L’effet Spiderman n’a-t-il pas convaincu les producteurs d’éviter d’investir dans des histoires déjà traitées ? Même si on veut rebooter un film, pourquoi ne pas s’affairer à une intrigue originale, même si la genèse doit être prise en compte. Car là c’est long, c’est chiant, ça dure trois plombes pour voir un accident aux rayons cosmiques qui doit immanquablement surgir, pour enfin voir nos 4 fantastiques. Dès lors où ils se transforment, le temps manque pour développer une histoire.  Tout est superficiel, on survole les quatre héros. Pourtant avec les acteurs comme Miles Teller et Kate Mara, on aurait pu se convaincre d’avoir la moitié des personnages joués par un bon casting. Mais, même eux sont sous-exploités, un fourvoiement qu’ils ne méritaient pas dans leur filmographie.

M.Fantastique s’allonge horriblement en oubliant tout le charisme qui le caractérise surtout quand on s’appelle M. Fantastique! La Femme invisible touche le néant et même si sexy nous donne aucunement envie d’en connaitre plus sur ses pouvoirs ou sur sa personnalité. La Torche humaine, consumant son utilité à chorégraphier ses envolés, est censé être le frère de la femme invisible. Quand on remarque (un détail me dira-t-on) qu’il est interprété par un noir, on se questionne sur la crédibilité de l’écriture du film! Faudra m’expliquer ce que faisait Mary Storm quand son mari Franklin était au bloc opératoire! Enfin, la Chose qui est censée être la créature la plus charismatique pleure sur son sort et n’apporte ni sympathie, ni brutalité à un héros pourtant imposant. Mais le pire dans tout ça c’est le grand vilain Fatalis, celui qui est censé s’opposer aux 4 super-héros. Il fait qu’une pâle figuration. C’est tellement creux que lorsque le générique retentit on est consterné, à la limite de retourner le DVD pour savoir si y a pas une suite.

Mais alors à qui la faute d’avoir fait un film aussi mauvais ? Josh Trank, détaché du projet pour proclamer haut et fort que son film n’était plus le sien suite à un montage imposé par la Fox, ne rend pas le film meilleur. Fox ou Trank, les torts sont partagés car au final c’est nous spectateur qui sommes bafoués dans notre passion, face à une œuvre daubesque, puante, creuse et inutile. Si généralement je cherche à trouver du positif dans chaque film, ici c’est compliqué car rien n’est bon. Même avec un budget de plus de 100 millions de dollars, on n’a pas le droit à une scène d’action détonante, histoire d’en avoir un peu pour notre argent et pour prouver qu’un budget alloué à la production d’un film ne sert pas qu’à payer de la drogue, des putes et des fond verts!

Film complètement raté, écrit avec les pieds, mal interprété, creux et inutile. Tant d’argent mis dans une œuvre qui n’apporte rien, même pas le bonheur de son réalisateur à faire vivre son film, c’est pour dire ! Un cinéma alarmant qui ne sert à rien, même pas divertir un peu. Le comble!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.