Men in black 3 (2012)

Men in Black 3

Réalisé par Barry Sonnenfeld

Avec Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Comédie, Science Fiction
Durée : 1 h 46 min
Année de production : 2012
7/10

Alors qu’en 1997, Barry Sonnenfeld nous offrait un nouveau film dans le genre bien fun et divertissant avec Men in Black et un des DVD les plus complet et innovant de l’histoire du DVD, en 2002 il réitère l’expérience et se plante cette fois-ci royalement avec une suite, MIIB, la plus ignoble qui n’a jamais été faite en terme de suite. En 2012, alors qu’on ne pensait pas revoir naitre de ses cendres la saga, Barry Sonnenfeld revient à l’origine du projet, voir à l’origine de la carrière de l’agent K, pour nous réaliser cette fois un film dans l’esprit du premier, une suite réussi, celle qui aurait voir le jour en 2002. Ouf!

10 ans plus tard la suite, les revoilà. Habillé de noir, lunettes sur les yeux et chaussures bien cirées, le duo J & K toujours aussi complices vont se livrer à la chasse aux extraterrestres. Et cette fois-ci « elle » n’est pas brune et sexy, mais « il » est bien moche et méchant.

Certains personnages ont disparu (Frank le chien, Z, les E.T amateurs de café…) mais nous font un clin d’œil dans certaines scène pour nous laisser face au renouveau de la saga en gardant l’esprit des anciens films. Les FX sont toujours réussis et assez subtiles dans leur mise en place, tout comme le design des extraterrestres qu’il soit de 2012 ou de 1960.

Les acteurs n’ont finalement pas trop changé. Will Smith retrouve sa coupe de jeunot premier de la classe, ses dialogues et son humour n’ont pas pris une ride. Par contre Tommy Lee Jones, 14 ans plus tard a pris quelques rides, et on le sens plus fatigué avec un rôle plus calme mais ça fait plaisir de le revoir et ça aurait été dommage de ne pas l’avoir (de plus le film se passe bien 14 ans plus tard que le premier, niveau chronologie et effet du temps on ne peut pas reprocher grand chose). Et puis les scénaristes ont vite compris le truc en le remplaçant par son parfait clone jeune: Josh Brolin, afin de tenir la cadence! L’animal, même si c’est juste BORIS!!! (dixit le film) est très bon en méchant, une belle performance et mutation de l’acteur Jemaine Clément, son premier grand rôle après The Dinner.

Le seul petit manque peut être est l’envergure de la scène finale. Dans ce genre de blockbuster, on s’attend toujours à une scène finale qui envoie du lourd. Ici, ca reste finalement assez sobre, les E.T ne dévaste pas tous sur leur passage, et c’est l’origine des deux héros qui finalement sera mis en avant, histoire de faire couler une petite larme au spectateur qui entérinera à jamais cette belle relation qui existe entre J & K dans l’histoire des Men In Black, chose un peu délaissé en ce début de film.

Une saga dont je n’attendais pas véritablement une suite, mais qui fait finalement plaisir d’avoir été ressorti des cartons. Divertissent à souhait, MIB III bénéficie d’une histoire bien construite, de scènes sympathiques, de personnages drôles et de l’esprit MIB d’antan. Ca fonctionne bien sans être mémorable. Approuved par les hommes en noirs et les E.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.