Micmacs à tire-larigot (2009)

Micmacs à tire-larigot

Réalisé par Jean-Pierre Jeunet

Avec Dany Boon, Dominique Pinon, André Dussollier
Pays :  France
Genres : Comédie, Crime
Durée : 1 h 44 min
Année de production : 2009
7.5/10

Jean-Pierre Jeunet, toujours muni de sa colorimétrie jaunâtre, nous pond un petit OVFI maîtrisé et surtout original. Ce film est un monde à lui tout seul avec ses personnages totalement farfelus. Le style du réalisateur est de nouveau plus sombre comme la était Delicatessen sans pour autant l’égaler. Même si l’image peu clair alourdi l’aspect du film, il en reste pas moins léger et très frais. Dany Boon a véritablement le bon rôle tout comme Dominique Pinon, Yolande Moreau ou André Dussollier. Un bon casting bien choisi.

Les situations cocasses du film dévoilent un véritable bricolage (le film porte bien son titre) scénaristique. Le petit groupe d’illuminés nous apporte son lot d’inventions farfelues et bien pensés.

Difficile des fois de comprendre certaines situations. Les révélations des plans mis en œuvre par les personnages ne sont pas toujours très clairs. Et c’est a chaque fois un questionnement qui s’impose avec souvent des réponses qui sont dévoilées quelques minutes plus tard dans le film, quand le plan « machiavélique » se met en œuvre. On avance sans savoir où l’on va, mais c’est un bon concept aussi.

Jean-Pierre Jeunet est l’un des rares réalisateurs français ayant une vraie personnalité, un véritable copyright sur ses images. Ce film est un énorme patchwork rendant hommage au cinéma muet comme la instauré Charles Chaplin.

Entre délirium et conte pour enfant, c’est un film de nouveau réussi made in Jeunet. Bravo l’artiste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.