Minions (Les) (2015)

Les Minions

Réalisé par Kyle Balda, Pierre Coffin

Avec Pierre Coffin, Sandra Bullock, Jon Hamm
Pays:   États-Unis
Genres : Familial, Animation, Aventure, Comédie
Durée : 1 h 31 min
Année de production : 2015
5.75/10

Il aura été difficile de ne pas croiser un minion cette année! Les petites créatures jaunes se sont immiscées de partout. Entre les paquets de céréales et les boîtes de tic-tacs, on a mangé du minion tout l’été. Attendrissants et amusants, les Minions avec leur drôle de regard, leur petit corps jaune et leur indétrônable bêtise reviennent dans une comédie burlesque moderne.

Ce spin-off destiné aux fans de service des Minions, s’adresse essentiellement aux (grands) enfants. C’est un film d’animation divertissant même si ça reste franchement décevant quand on le compare aux hilarants courts métrages qui leur ont été dédié lors de la sortie du DVD de Moi, Moche et Méchant. On connaît leur niveau de crétinerie, semblable aux succès qu’ont eus les célèbres Lapins crétins et il est dommage de voir que les Minions ne vont pas assez dans le loufoque dans cet épisode. Attention, ça ne veut pas dire qu’ils ont gagné en neurones, ils restent avec leurs langages incompréhensibles toujours aussi débiles. La meilleure partie du film reste l’introduction, mise en avant durant la promo du film. Le reste du scénario est un peu léger. Les situations dangereuses qui sont sur le fil du rasoir et qui nous font mourir de rire manquent. L’ennui se fait même ressentir à la moitié du film, c’est bien dommage dans un film où des milliers de Minions sont censés animer la basse-cour! Heureusement la scène où le minon devient géant redonne de l’intérêt et de la vivacité au film. La méchante est un peu trop lisse. Scarlett Overkil apporte finalement pas grand-chose. Les Minions se suffisent à eux-mêmes.

Techniquement, l’indéniable plastique propose ce qui se fait de mieux en terme de fluidité et d’animation. Pas de grande innovation de la part d’Universal, ça reste coloré et agréable à l’œil. Stuart, Bob & Kevin n’ont pas de soucis à se faire, ils continueront a être vendu en peluche et maltraité par les enfants pour quelques années. En effet, le succès est là, le milliard de dollars dans la poche, il est évident que les minions reviendront, surtout quand on sait que les petites créatures façonnent magnifiquement leur sympathie. Et c’est pour ça que l’on ne détestera pas totalement le film, qui se retrouve pourtant être un produit standardisé.

Jaunes, stupides et drôles, les Minions reviennent pour notre plus grand plaisir dans un film d’animation harmonieux. Malheureusement ce spin-off est trop formaté avec un manque total de punch et de folie. Dommage!

3 commentaires sur “Minions (Les) (2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.