Monde est à toi (Le) (2018)

quinzainedesreal

Le monde est à toi

Réalisé par Romain Gavras

Avec Karim Leklou, Isabelle Adjani, Vincent Cassel
Pays:  France
Genres : Comédie, Crime, Drame
Durée : 1 h 34 min
Année de production : 2018
5.75/10

Résultat de recherche d'images pour "Le monde est à toi adjani"

Deuxième film de Romain Gavras, Le monde est à toi est un film qui dépeint le monde des malfrats par le prisme de plusieurs genres, entre humour potache et défilé de pieds nickelés qui tentent de se faire passer pour des caïds du crime. Un savoureux mélange qui permet de conserver un certain rythme, voyant défiler un casting prestigieux, même si pas toujours homogène. Mais c’est la mixité des personnages « bling-bling » qui rend l’œuvre finalement divertissante.

Pourtant les personnages sont ultra-stéréotypés, cela en devient même pénible par moments. Entre russes, tchétchènes, marocains et français, le panel de personnage nous balade dans des divers décors entre la morose banlieue parisienne et l’éclatante péninsule ibérique. Mais quand Vincent Cassel joue l’idiot de service, en parlant tout seul et en soupçonnant des signes d’un complot surnaturel partout, on ne peut que savourer une de ses meilleures prestations! Isabelle Adjani, botoxée à plus pouvoir ouvrir ses jolis yeux bleus, nous offre elle aussi une jolie performance, grâce à un personnage finalement bien écrit, d’une femme cougar qui n’a pas froid aux yeux pour détenir ce qu’elle désire. La relation avec son fils est assez ultime, dévoilant des situations cocasses, diminuant toujours son pauvre jeune fils en quête de liberté et de succès.

La réalisation conserve une fluidité visuelle et sonore assez intéressante, même si cela n’est pas étonnant de la part d’un réalisateur qui vient à l’origine du clip musical. De Michel Sardou, en passant par Daniel Balavoine, entrecoupées de Laurent Voulzy, la bande originale est souvent entraînante, laissant le spectateur à l’écoute de musiques cultes rendant les images toujours plus « fraîches ». Les quelques rebondissements dont la demande de rançon permet à chaque fois à l’intrigue de prendre une nouvelle direction, histoire de dynamiser un peu tout ce désordre. Avec un assemblage de références filmiques, on pourra cependant reprocher le plan d’action des malfrats un peu trop superficiel dont la violence n’a d’égale que la bêtise. Mais si on prend le film au second degré, on devrait plus au moins l’apprécier sur le moment, même s’il est loin d’être une œuvre marquante, certainement oublié dans quelques mois.

Entre personnages dingues, clichés et divagations excentriques, Le monde est à toi avec son casting hétéroclite est une comédie dynamique et acceptable, même si loin d’être mémorable. Du polar tape-à-l’œil, du film français qui « tâche » et qui fera le bonheur des spectateurs télévisuels du dimanche soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.