Montagne ensorcelée (La) (2009)

La Montagne ensorcelée

Réalisé par Andy Fickman

Avec Dwayne Johnson, AnnaSophia Robb, Alexander Ludwig
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure, Fantastique, Science Fiction, Thriller, Familial
Durée : 1 h 38 min
Année de production : 2009
4.5/10

L’histoire des E.T qui veulent rentrer chez eux en faisant un détour par la Terre est ultra connu et cela depuis les débuts du cinéma, en passant par les années 80 et le cultisme E.T de Spielberg, ou même dans le très récent Prédiction de Proyas. Seul la façon d’exprimer l’histoire diffèrent. Ici, on passe pas par quatre chemins, c’est très basique. Les E.T (les deux gamins) trouvent un héros avec des muscles (The Rock) pour les amener dans une pseudo zone 51 pour retrouver leur vaisseau. Le F.B.I leur court après et… vous connaissez déjà la fin alors que j’ai a peine commencé ma critique.

Beaucoup de tape à l’œil lors de la promotion du film, avec d’énormes moyens de production (Disney oblige!), ce film en résulte finalement un produit très creux, certes enfantin mais sans âme, sans émotion. Ca fait rêver d’avoir autant de moyen (si je pouvais en avoir 1% :love:) mais faudrait aussi envisager d’y intégrer une histoire un peu plus complexe, ou alors faut se la jouer Emmerich si on a pas de scénario (a force de l’entendre sur BoM je fini par le dire, honte à moi), on y met de l’effet spécial à gogo pour transporter le spectateur dans un monde hors-norme, peu crédible mais du grand spectacle. Rien de ça, si disons un peu à la fin, un peu au début et puis au milieu ca court, ca sautille, mais rien de plus. Le traitement du film est trop simpliste.

Dwayne Johnson (appelons-le par son nouveau nom il sera content) finalement a bien fait son trou dans le 7ème art (il a repris le rôle des gros bras à la Schwartzy) et s’en sort très bien; excepté sa dernière scène devant un fond vert qui est pas très crédible, l’émotion c’est pas fait pour lui .

Carla Gugino est excellente, elle devrait être dans les top 10 des actrices les plus bandantes. Je la trouve remarquable dans sa façon de jouer et puis elle a un coté très coquin sans le vouloir. Annasophia Robb a un avenir pour elle, elle va tout cartonner dans 3 ans (elle dépassera la talentueuse Dakota Fanning pour finir en Megan Fox). Pour une jeune ado elle joue très bien! Son comparse Alexander Ludwig est plus discret et entame ses débuts dans le 7ème art, à lui de faire ses preuves…

En résumé c’est un film regardable mais inutile au vu de son traitement trop simpliste et souvent très creux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.