Mysterious Skin (2005)

Mysterious Skin

Réalisé par Gregg Araki

Avec Joseph Gordon-Levitt, Brady Corbet, Michelle Trachtenberg
Pays:  Pays-Bas,   États-Unis
Genres : Drame, Mystère, Indie
Durée : Durée inconnue
Année de production : 2004
6.5/10

Dès que le sujet est sensible, j’ai du mal à être objectif, car même si ce n’est pas toujours bon, on est rapidement brassé par ce genre de film qui est difficile à digérer. Ca me fait penser un peu à se mal être qu’on a en voyant des films avec des actes sexuels non simulés comme Ken Park ou Shortbus. Mais là ca touche des jeunes enfants donc obligatoirement simulés, et même si c’est montré avec une vision subjective, on est totalement plongé dans le coté glauque de la situation avec des scènes très/trop réaliste. De plus, on peut se poser la question envers l’image des jeunes acteurs et la « prise en otage » livrées par les parents pour faire tourner des scènes aussi durs à des gosses, sans finalement qu’ils sachent ce qu’il s’y cache derrière.

Joseph Gordon-Levitt, plus jeune mais avec déjà un bon début de carrière est brillant. Ce rôle pas facile qui ne le déstabilisera pas dans sa carrière est assez marquant et lourd à porter. Mais il arrivera à s’en détacher, heureusement pour lui. En plus de subir des sévices sexuels consentis (ou pas) par des adultes, son personnage se fait en plus violemment agresser physiquement. La scène dans la baignoire est brutale, comme toute la séquence, ne laisse pas indemne. Brady Corbet, quant à lui son histoire est moins marquante. Son abduction extraterrestre fonctionne moins bien, tout simplement parce que le spectateur comprend vite (dès le début d’ailleurs) que cette histoire vient du déni de ce qu’il lui est arrivé plus petit. On met le doigt dessus rapidement et la révélation finale s’en trouve moins forte.

Une sombre histoire de pédophilie et de viol qui s’accompagnera inévitablement par la descente aux enfers à l’adolescence. Un film pas bien joyeux, qui a le mérite de montrer des situations malsaines et tabous, sans choquer par l’image mais plus par ses propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.