Naked Bullet (1969)

Naked Bullet

Réalisé par Kōji Wakamatsu

Avec Yuichi Minato, Ken Yoshizawa
Pays :  Japon
Genres : Drame
Durée : 1 h 12 min
Année de production : 1969
5.5/10

Même si le rythme n’est pas très soutenu, le cinéma de Wakamatsu finalement peut être plus abordable avec ce film qu’il n’a été avec Les anges violés, au détriment ne plus choquer et peut être d’être moins marquant.

Ce film de gangster nous plonge entre passé en couleur et présent en N&B. Une idée que l’on voit souvent sur son contraire avec des flash back en N&B. De nouveau la nudité est un élément clé dans le cinéma du réalisateur, même si cette fois-ci ce n’est pas le centre de son sujet. L’histoire se laisse relativement bien regardé, le rythme n’aidant pas, on nous offre des prises de vues digne de l’art et essai.

La scène de la balle cachée est bienvenue malheureusement mal amenée car rien ne l’empêchait d’en avoir d’autres sur lui et donc ne justifie pas sa jolie planque. Film pas très optimiste, dans ce monde où seule l’argent, la drogue et les femmes sont le leitmotiv des gangsters. La musique tout le long du film ne varie pas, on a l’impression d’être dans piano-bar que ce soit sur une scène de dialogue ou une scène de gunfight. C’est très linéaire et surtout pas du tout en adéquation avec les images.

Mon immersion rare dans le monde des yakuzas n’est pas déplaisante mais pas suffisamment forte pour être mémorable. Bizarrement son film précédent m’a plus marqué même si beaucoup moins abordable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.