Nous finirons ensemble (2019)

Nous finirons ensemble

Réalisé par Guillaume Canet

Avec François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche
Pays:  Belgique,   France
Genres : Comédie, Drame
Durée : 2 h 15 min
Année de production : 2019
7.25/10
Résultat de recherche d'images pour "nous finirons ensemble"Guillaume Canet est de retour 9 ans plus tard derrière la caméra pour signer un dyptique avec Les petits mouchoirs. Sous le signe de l’amitié, il réalise une suite avec des personnages à la fois agaçants mais paradoxalement attachants. Entre moments de vérité, engueulades, mais aussi complicité, amour et rigolade, nous partageons ces moments et nous les vivons. Le réalisateur arrive de nouveau à traiter de multiples arcs dramatiques et à les mettre en scène d’une manière juste et réaliste.

Niveau casting, on prend les mêmes et on recommence. Égocentrique, chacun d’eux apporte leur sensibilité avec leur lot de problème. François Cluzet incarne divinement bien le grincheux au grand cœur, même s’il paraît parfois caricatural, limite hystérique. Gilles Lellouche est un papa solitaire centré sur sa personne, Marion Cotillard cabotine dans un rôle peu apprêté, Benoit Magimel tente de s’assumer en pédé de service et Laurent Lafitte planté là, en pauvre balourd qui semble difficilement s’intégrer au groupe, parce que lui a finalement moins soucis que les autres. Le groupe est fracturé et le spectateur suit, sans dépaysement, tout le cheminement pour ressouder ce noyau de potes d’enfance. Parfois chaotique, certains parleront d’amitié bobo-intello, mais ici ce sont leurs personnalités qui sont approfondies avec la relation à l’autre. Et si la France d’en bas ne s’identifie pas aux personnages, on s’en tape ce n’est pas le propos ici.

Comparé au premier film, il manque un véritable coup de poing émotionnel. Guillaume Canet en dévoilera un mais pas à la hauteur d’une suite qui n’attend que l’adhésion des premiers spectateurs. La vibrante célébration de l’amitié n’est pas assez intense. Cependant, il reste des scènes savoureuses et des bonnes répliques pour passer un agréable moment avec ce groupe d’amis.

L’histoire se tient, malgré quelques lourdeurs, les retrouvailles de cette fine équipe sont loin d’être désagréable. Guillaume Canet, cinéaste et passionné, signe encore un film avec le cœur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.