Old Boy (2003)

Old Boy

Réalisé par Park Chan-wook

Avec Choi Min-sik, Yoo Ji-Tae, Kang Hye-jung
Pays:   Korea,   Republic of
Genres : Action, Drame, Mystère, Thriller
Durée : 2 h 00 min
Année de production : 2003
9/10

Seconde vision pour le challenge BoM[RIP], mais surtout un visionnage que j’avais envie de revoir depuis longtemps.

Sur la première heure, j’étais assez étonné sur ma première impression du film. En effet, je me disais que j’irai pas au delà de 7/10, car j’étais assez finalement déçu du déroulement du film et des scènes que j’avais adulé qui finalement reste belles, travaillées mais il me manquait un truc… Ben putain je l’ai trouvé le truc, cette fin qui vous retourne littéralement. J’en suis encore retourné! Certes on sent une certaine injustice a voir Min-sik Choi passer 15 ans dans sa cellule (surtout quand on connait la fin), mais a coté de ce qu’il va endurer, c’est rien.

Le scénario est palpitant, et la révélation troublante. Min-sik Choi tape fort, c’est un grand acteur qui a su nous convaincre avec un rôle fort (et ca continue avec J’ai rencontré le diable qui nous offre aussi une fin douloureuse). Ji-tae Yu, complète bien ce duo par une performance juste (qu’on lui reproche souvent à la fin par son sourire forcé).

La réalisation de Park Chan-wook, elle aussi est brillante tout comme son montage. Transition, images travaillées, plans rapprochés, plans scindés en deux, tout est réfléchi pour rendre le film encore plus beau. La scène de combat dans le couloir est réussi, un beau travail de l’équipe de production (même si il est vrai je l’avais trouvé encore plus impressionnante la première fois). La fin aussi nous propose de beaux plans décentrés révélant le talent du duo qui se traque. En gros niveau technique, y a rien à reprocher: impossible!

Ce film nous torture l’esprit mais aussi les tripes. Ne cherchons pas à savoir qui va gagner, c’est cruel, car tout le monde perd et c’est aussi là la force du film. Alors même si y a quelques longueurs au début, et un plan final dans la neige qui n’a aucun intérêt (d’ailleurs couper le film juste avant aurait été encore plus oppressant et aurait été plus judicieux), ça reste une œuvre magistrale, un film qui ne s’explique pas mais qui se découvre.

Pour couronner le tout, la bande original du film est envoutante. Chaque morceau est bien adaptée à l’image. C’est un pur régal de l’écouter. D’ailleurs je file de ce pas me la prendre.

Un grand prix du Jury à Cannes mérité mais surtout un film incontournable. Une belle claque qui révèle bien que la vengeance est un plat qui se mange froid.
Alors que c’est le seul film de la trilogie de la vengeance de Park Chan-Wook que je découvre, je vais m’empresser de voir les autres en espérant vivre une expérience aussi forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.