Ombline (2012)

Ombline

Réalisé par Stéphane Cazes

Avec Mélanie Thierry, Nathalie Bécue, Corinne Masiero
Pays :  France
Genres : Drame
Durée : 1 h 35 min
Année de production : 2012
6/10

Enceinte de 2 mois, Ombline 20 ans, est incarcérée pour quatre ans. Elle donne naissance à Lucas et apprend à l’élever en prison. A 18 mois, l’enfant est placé en famille d’accueil comme la loi l’exige. Séparée de son fils, parmi ces femmes abîmées, surveillantes ou prisonnières, Ombline se construit en tant que femme, en tant que mère. Mélanie Thierry nous offre une jolie performance, plein de vie, plein d’espoir et de désespoir.

Ce huis clos met en avant la situation difficile d’une femme devenu mère dans un environnement carcéral. Le film repose essentiellement sur le personnage de Ombline, joué avec brio par Mélanie Thierry. En plus de gérer sa détention dans une prison de femme, elle va tenter de faire survivre sa relation avec son enfant. Le film innove pas vraiment mais raconte juste une histoire criante de vérité qui doit certainement arriver à des milliers des mamans en prison. On est loin de la tension et de la dureté d’un Haute Sécurité mais on a quand même quelques craintes de voir l’héroïne craquer avant sa sortie.

La fin est un peu « tire-larme », en mêlant sa relation avec son fils mais aussi avec son père, un père qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Un double effet qui a quand même fait sortir quelques mouchoirs dans la salle de cinéma. C’est un peu trop chargé de bons sentiments mais on ne reste quand même pas insensible à la situation de cette mère qui tente de s’en sortir.

Un film vrai, certes un peu trop larmoyant mais qui nous raconte une histoire pleine de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.