Pattaya (2016)

Pattaya

Réalisé par Franck Gastambide

Avec Ramzy Bedia, Malik Bentalha, Franck Gastambide
Pays:   France
Genres : Comédie
Durée : 1 h 37 min
Année de production : 2016
1/10

Afficher l'image d'origineMalgré mon degré de tolérance, cette soi-disant comédie française de l’année est véritablement la purge du siècle. C’est consternant, affligeant, les mots me manquent pour définir cette bouze.

Jamais le film n’esquisse un sourire, c’est nullissime, c’est vulgaire, les dialogues de chez racaill-land sont ignobles et les acteurs sont tous mauvais. Rien n’est original dans cette comédie, ça pue les préjugés et on sent que chaque gag a été pioché dans diverses comédies US de ces dernières années.

Entre le voyage à l’étranger, qui plus est en Thaïlande qui nous rappelle étrangement Very Bad Trip 2, les dérapages multiples, les moqueries sur les nains, les grosses, les transsexuels et l’apport d’un animal (un orang-outan) dans la tribu, démontre que l’humour régressif de Franck Gastambide n’est en rien original, ni drôle.

Le scénario tente de nous faire rire par le politiquement incorrect et vu que cela ne fonctionne jamais, les personnages en deviennent risibles, voire ridicules. Commençons par Malik Benthala, il est juste mauvais. Sans saveur et sans charisme, il ne semble pas se remettre en question sur sa performance ignoble de wesh wesh du 9-3. Il joue son propre rôle et tente de balancer ses répliques sans conviction. Franck Gastambide n’est pas bien meilleur. Il a pour lui l’avantage de courtiser le charisme d’un Vin Diesel mais ça ne va pas plus loin. Et si sa performance d’acteur n’est pas exceptionnelle, sa réalisation n’est pas bien meilleur. Les guests telles que Ramzy ou Gad Elmaleh se perdent totalement dans un humour qu’il tente de s’apporter mais qui ne se marie pas avec leur environnement. On a de la peine pour eux, tout comme Anouar Toubali, qui joue de son nanisme et ne propose pas grand-chose de plus, faute à l’écriture réduite de son personnage. Enfin, arrêtons le massacre et si je devais retenir une unique scène, ça serait celle du chiotte qui résume finalement bien le film. Merdique!

Caricatural et irrespectueux, Pattaya n’a aucune ambition si ce n’est de cultiver son incorrection, en plus de compiler les gags des autres comédies. Le public visé est tellement réduit, qu’il est fort probable que le film ne laisse aucune trace dans les mémoires collectives, la seule qui restera sera celle dans le caleçon de Malik Benthala.

2 commentaires sur “Pattaya (2016)

  1. je suis d’accord avec toi se film a des cotés décalé mais devant se film j’ai beaucoup rit .
    après j’ai trouver qu’il y a eu de la discrimination envers le nain .
    mais se qui est le plus pourri dans le film c’est le rôle de Gad Elmaleh qui est vraiment médiocre
    après je peut comprendre que tu n’ai pas trop aime cette humour car tu ai né , il y a longtemps avec un humour de vieux mais je pense que pour un jeune aujourd’hui , l’humour de se film peut lui plaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.