Piranha 3D (2010)

Piranha 3D

Réalisé par Alexandre Aja

Avec Elisabeth Shue, Adam Scott, Jerry O'Connell
Pays:  États-Unis
Genres : Horreur
Durée : 1 h 28 min
Année de production : 2010
9/10

Wow la bonne claque que ça fait de voir un tel film. Une œuvre bien fun, bien bourrin, bien pensé et qui passe à une vitesse grand V. Mais en plus ce film a la chance de nous offrir son lot de gros nichons. Souvent on voit quelques brides de  »boobs » dans les films de teenagers, ici c’est une surabondance, que dis-je une profusion de seins qui se déploient et en 3D à l’écran . Mais je ne m’arrête pas là, sinon il me suffirait de voir des films de « sexploitation » et de me faire chier avec des histoires qui s’apparentent souvent à de la série Z, car Piranha 3D nous offre bien plus que des mamelles et tétine en tout genre.

L’histoire bien que simpliste nous amène a des situations exubérantes, des fois drôles, des fois absurdes… Et c’est pour notre plus grand plaisir de voir que ce film multi-genres nous plonge dans un spectacle d’hémoglobine de toute beauté avec des morsures atroces, des bras qui coulent au fond de l’eau et de merveilleux scalpes avec des yeux qui sortent de la tête comme nous spectateur qui découvrons ce film totalement déchainé mais assumé.

Niveau humour, ca peut être aussi raffiné avec la belle entrée de Christopher Lloyd alias le Doc’ qui prêtant ne pas pouvoir se téléporter (cf. Retour vers le futur) pour venir ouvrir la porte que grossières avec le crachat d’un piranha qui apparemment n’appréciera pas le gout de la b*** flottante d’un mort.

Niveau casting, c’est du tout bon. Elisabeth Shue en mère de famille et shérif est extraordinaire, elle tout simplement excellente et crédible. Jerry O’Connell ne fréquentera plus les Gremlins, les Kangourous Jack ou les cafard dans Joe’s Apartment mais bien les Piranha toujours de façon un peu décalé avec un rôle qui lui va à merveille. Il peut être aussi gentil que méchant ou aussi malin qu’il peut être con, son rôle nous livre une belle facette d’un réalisateur égocentrique. Christopher Lloyd est peu présent mais reste grandiose, tout comme Richard Dreyfuss d’ailleurs. Ensuite…

Ah Kelly « la brune » Brook, qu’il est dur de la regarder dans les yeux! Je ne jugerai pas son rôle qui n’a rien de difficile mais juste sa plastique: AWESOME! Riley « la blonde » Steele est pas mal dans son style aussi. D’ailleurs qui n’a pas fantasmé sur le balai aquatique merveilleusement mise en scène avec ces deux sirènes!!! Enfin reste Gianna Michaels qui a sa place enfin au cinéma. Vu son tour de poitrine, ca semblait logique de la voir prendre son élan et de s’envoler (en parachute ascensionnel) dans ce film et je dois dire que ca fait plaisir! Par contre je regrette de ne pas voir Catalina Cruz, Aria Giovanni ou Erica Campbell mais bon on peut pas non plus transformer ce film d’horreur avec des piranhas en un film porno avec des cochonnes…

Seul bémol du film, qui dure deux minutes mais qui m’a gâché un peu la fin de cette excellent « trip », c’est la scène du baiser à la fin, là ou la tension est à son apogée. C’est pas crédible, même si déjà le film ne l’était pas depuis le début, mais de là à prendre son temps pour venir faire un baiser à une pouf’ qui ressemble à rien (pourtant y avait le choix merde!) alors que le bâton de dynamite flotte a coté de vos oreilles et qu’une bande de piranha vient vous chatouiller les pieds, moi je dis où on va! C’est dommage de gâcher (un peu) son plaisir avec des scènes aussi niaises et futiles alors que le reste était bien « couillu »!

En résumé, ce film est tout à fait pour moi, c’est à dire qu’il y a des nichons, du sang et de l’action! Un bon trip que j’ai hâte de revoir en bluray.

PS: Monsieur James Cameron tu m’a déçu par ta critique du film, je ne verrai donc pas ton film sur ce thème, na!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.