Point break (1991)

Point Break

Réalisé par Kathryn Bigelow

Avec Patrick Swayze, Keanu Reeves, Gary Busey
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Crime, Thriller
Durée : 2 h 00 min
Année de production : 1991
7/10

Je me suis toujours dis que Point Break ça devait faire partie de la même trempe qu’un Top Gun. Et comme ce dernier je n’ai pas véritablement adhéré, j’ai toujours fais l’impasse sur ce film. Mais les critiques souvent positives m’ont poussé à acheter le bluray. Sans être un chef d’œuvre, le film passe bien, bien que la plus part des situations soit téléphonées (et finalement y a un peu de Cruise dans Reeves).

Dès l’introduction, alors qu’on découvre Keanu Reeves en gentil policier, et qu’on ne voit pas arriver la seconde tête d’affiche, on imagine déjà que sous les traits d’un des présidents se cache Patrick Swayze. De plus, leur relation va devenir bien plus qu’une traque du chat et de la souris, ils vont devenir amis, et là aussi on sait très bien que Reeves va se faire capter et que l’amitié qu’ils vont construire va s’effriter. Enfin, la relation qu’ils partagent avec la fille (le threesome était à envisager ) est inquiétante, on sait très bien que là aussi il va y avoir un retournement de situation.

Alors même si tout ça coule de source, on se prend au jeu dans les braquages, dans l’enquête de la police, même si il est vrai que la première partie est longue à s’installer, c’est « molasse ». Keanu Reeves, petit nouveau, va apprendre à apprivoiser son coéquipier, va faire ses preuves au surf, ca rigole, ca tente de vouloir s’intégrer dans un groupe « trop stylé », enfin c’est pas mal nié. Jeunes acteurs à l’époque, le duo Reeves/Swayze (RIP) sont assez complémentaires, même si leur amitié reste encore pas mal superficielle. Moumouteland (Swayze) à un personnage plus discret, mais arrive a égaler son comparse.

La réalisation de Madame ex-Cameron est correct, heureusement que les scènes de braquage (devenus des scènes connues du cinéma) nous éveilles un peu de temps en temps. Les passages sur « la vague » sont assez impressionnants, c’est beau, même si je sais qu’aujourd’hui nous sommes capables de faire des images bien plus immersives et que finalement le film souffre un peu de son age. Le bluray ne lui rend pas vraiment honneur, surtout au niveau sonore.

Sincèrement je pensais être happé dans un film de l’extrême (un peu comme Pushing the limit) et je reste assez déçu du rendu, même si ca reste très divertissant et jamais véritablement ennuyeux, mêlant intrigue policière et un peu de sport extrême. Un film plein de défauts (je suis généreux sur la note, j’aurai mis moins sur un film actuel) mais qui fait du bien à voir pour les nostalgiques des 80’s comme nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.