Polisse (2011)

Polisse

Réalisé par Maïwenn

Avec Karin Viard, Joey Starr, Marina Fois
Pays:  France
Genres : Drame
Durée : 2 h 07 min
Année de production : 2011
6.5/10

Après l’avoir loupé à Cannes après deux heures de queue, après avoir lu les critiques qui l’encensent, après avoir vu les critiques qui le démonte dont Maiween, j’ai enfin pu le voir pour en faire mon propre jugement. Pas simple quand ca fait des semaines qu’on entend parler en mal de Maiween, mais je vais tenter d’être objectif en fonction du ressenti que j’ai du film et de ce qu’il procure.

Qu’il soit réalisé avec les pieds, en forme de semi-documentaire, avec une caméra made in Taiwan, finalement on s’en fout. C’est aucunement un film tape à l’œil, ce n’est pas un film d’auteur, ni un blockbuster. Le film tient toute sa force dans les propos qu’il offre au spectateur. C’est vrai qu’il suffit de voir Sept à Huit sur TF1 pour voir des enquêtes similaires de la Brigade des Mineurs et être aussi touchant, voir écœurant, d’ailleurs c’était le cas dimanche dernier.

Faut-il être père ou mère pour mieux comprendre les propos, peut-être? Mais comment ne pas être touché et bouleversé par ce qu’il arrive à des gosses innocents a qui ont leur vole un morceau de vie. Et c’est bien qu’un film le dénonce, ou en tout cas de suivre un métier que je ne pourrais certainement pas faire même si je le vis par procuration via ma femme (et franchement c’est souvent pesant quand j’entends des histoires ignobles avec des gens qu’on croise tous les jours dans la rue). Alors oui c’est peut être théâtralisé et scénarisé, comme quand on présente un flic, un prof ou un inspecteur des impôts, mais ça à le mérite de monter un univers que l’on ne connait pas toujours. Ici, on ne s’attarde sur aucun cas, on voit défiler plusieurs histoires, pas toujours très joyeuses avec des personnages en tout genre (le coup du mec qui provoque la brigade en parlant crument de sa fille est à la fois horrible et tellement drôle à la fois). Les enfants sont vrais, le petit black est impressionnant de vérité et franchement je sais pas comment l’équipe du film à pu gérer ce genre de situation surtout face à des répliques souvent difficile voir improbable surtout pour un gosse.

Maiween, la pauvre Maiween, qu’est-ce qu’elle a mangé sur BoM. Même si j’ai pas vraiment aimé le bal des actrices (film à débat de nouveau qui à quand même un 0 et un 10 ici), je peux dire que j’ai apprécié Polisse. Certainement pas pour sa réalisation, encore moins par l’interprétation de son personnage qui m’a bien énervé. Photographe à lunettes en retrait, elle fait que bonne figure sans servir à grand chose si ce n’est qu’amener une histoire sentimentale inutile avec Joey Star. De plus ses binocle qui l’a gène pour faire ses prises de vues dans son quotidien m’a gavé (enfin ce n’est qu’un détail). Alors passons maintenant au gugusse de chez NTM. Franchement j’ai beaucoup de mal avec ce mec, c’est physique. Et puis bon l’image qu’il a toujours donné (essentiellement contre la police! WTF?) n’aide pas à l’apprécier. Et il m’a fallu bien une heure pour tenter de l’imaginer en tant qu’acteur, réussir à apprivoiser mes yeux devant ce personnage public moche et méchant. Et objectivement je dois dire qu’il est pas trop mauvais. Il gagnera pas le césar d’acteur mais en tout cas le film ne pâtira pas trop de sa présence, il fait son job. Marina Foïs quant à elle change totalement de registre. Je l’aime déjà beaucoup et là de nouveau. Son personnage est intéressant, et puis la fin franchement je m’y attendais pas du tout :shock: Peut être exagéré mais certainement réaliste, vu les pressions/passions de certains métiers que l’ont subit/construit.

Un film-reportage TF1 intéressant sur ses actions sociales multiples, son coté voyeurisme, il est parfois viscéralement touchant, réalisé certes par une réalisatrice qui aurait pu être méconnu du public mais finalement ça on s’en fout. Les ménagères de moins de 50ans aimeront!
A vous les studios!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.