Public Enemies (2009)

Public Enemies

Réalisé par Michael Mann

Avec Christian Bale, Johnny Depp, Giovanni Ribisi
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Aventure, Crime, Drame, Thriller
Durée : 2 h 13 min
Année de production : 2009
6.75/10

Mann est de retour, et je l’attendais au tournant pour son nouveau film. Il faut dire que c’est nettement mieux comparé à son précédent film Miami Vice (enfin c’est pas compliqué), mais voilà je reste quand même assez déçu par ce film même si le duo Depp/Bâle m’enchantait au plus haut point. Le film est assez chiant au final, et on revient au grand classique du chat et de la souris sans grands rebondissements et avec une équipe de policiers avec des peaux de saucisson devant les yeux. Heureusement la fin est magistrale et relève grandement le film, avec un final pour Depp épique et une touchante émotion de la part de Marion Cotillard. Mais voilà la fin ne suffira pas pour l’élever au rang de culte.

Niveau réalisation je trouve ça basique. Caméra au poing, plan a répétition, sursaut de caméra, image numérique glacial « effet caméscope », Mann nous livre des images réalistes (on aurait envie de faire pareil dans notre jardin) mais qui laisse quand même une certaine gène lors des scènes d’actions pour son aspect « amateur ». Le personnage de Dillinger, véritable culte à l’époque, n’est quasiment pas révélé dans ce film et le spectateur n’apprendra finalement pas grand chose sur lui et n’arrivera même pas à s’attacher à lui.

Pourtant Depp que j’adore et qui est toujours aussi bon est loin d’être dans son meilleur rôle. Bâle qui excelle très souvent dans ses films se retrouve dans un rôle très discret, on oublierai presque qu’il joue dedans. Cotillard mérite sa place dans les studio Hollywoodien, elle est vraiment brillante.

Un film sympathique mais loin d’être mémorable même si la scène finale mérite de figurer dans les belles scènes cultes du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.