Schtroumpfs et le village perdu (Les) (2017)

Les Schtroumpfs et le village perdu

Réalisé par Kelly Asbury

Avec Demi Lovato, Rainn Wilson, Joe Manganiello
Pays:  États-Unis
Genres : Aventure, Animation, Comédie, Familial
Durée : 1 h 31 min
Année de production : 2017
5.5/10

Résultat de recherche d'images pour "schtroumpf monde perdu"Attachés à ces petits hommes bleus, nous sommes toujours ravis de les retrouver sur un écran, nous rappelant les dessins animés de notre enfance. Près de 4 ans après leurs piètres apparitions sur grand écran, les petits êtres bleus de Peyo font le « come-back » dans un nouveau long métrage, mais cette fois-ci 100% animation. Mais Peyo en image numérique 3D n’est-ce pas déjà une hérésie?

Moderniser l’animation permet de rendre les personnages toujours plus abordables à la nouvelle génération. Mais les grandes et jolies histoires de Gargamel et du grand Schtroumpf perdent en intensité dans une histoire finalement assez banale à la rencontre d’un autre village de Schtroumpfs. On apprécie toujours la personnalité de chacun d’entre eux, mais ce nouveau métrage n’engage aucun véritable moment amusant. C’est ultra banal sauf pour mon fils qui en devient fan et qui par l’intermédiaire de ce film découvre la série et la bande-dessinée.

Le film ne fait que « rebooter » l’histoire en nous remémorant que la petite « bleu-nde » dit la Schtroumpfette n’est que la création du vilain Gargamel, remettant toujours en question sa position à travers le groupe de Schtroumpfs composé que de « mâle »! A la conquête de « soi », elle décide de se lancer dans un périlleux voyage en compagnie du Schtroumpf à lunettes, du Schtroumpf maladroit et du Schtroumpf costaud à travers une forêt où la faune et la flore sont aussi féeriquement jolies que mortellement dangereuses. Sans compter que Gargamel, leur ennemi juré, toujours à leur recherche et accessoirement à la recherche d’un village perdu.

Alors si sortir les Schtroumpfs dans le monde réel comme cela a été fait précédemment était une idée originale mais ratée, cet opus est loin d’être désagréable en revenant aux origines et en restant sûrement l’épisode qui s’approche le plus de la BD.

Un film majoritairement à destination d’un jeune public, les enfants sauront apprécier, les parents peut être moins. A vous de Schtroumpfer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.