Shining (1980)

Shining

Réalisé par Stanley Kubrick

Avec Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd
Pays:  Royaume-Uni,   États-Unis
Genres : Horreur, Thriller
Durée : 2 h 26 min
Année de production : 1980
9.5/10

Résultat de recherche d'images pour "shining"Plus qu’un film d’horreur, Shining est un film psychologique qui renvoie aux terreurs les plus profondes engendrées par la solitude. L’adaptation du roman a toujours été décrié par son propre auteur, Stephen King, par les différences qu’a pu émettre le réalisateur avec le livre originale. Si l’œuvre se veut être une mauvaise adaptation, avec une fin totalement différente, le film reste une grande réussite pour rentrer au panthéon des films les plus marquants de sa génération.

Seul. La neige tombe. Le silence est pesant. Dans ses interminables couloirs de l’Overlook, les vastes pièces, riches en décoration, deviennent de véritables scènes de théâtre. Le bruit de la machine à écrire raisonne dans la pièce, avec derrière, un Jack Nicholson renversant qui arrive à nous mettre consentement mal à l’aise. Son sourcil n’a jamais été aussi bien employé! Porté par son acteur, au top de sa carrière, qui semble plus fou que jamais dans cette ambiance malsaine, Kubrick ne cherche pas à jouer au plus malin entre « jumpscares » et fantômes terrifiants. Il arrive à glacer l’ambiance rien que par l’habile mise en place de ses personnages et surtout de l’hôtel, devenant à lui seul la « figure » la plus emblématique du film. Les travellings, sans zoom, permettent aux spectateurs de s’installer confortablement dans ce vaste hôtel aux allures feutrées, le temps de laisser le spectateur à l’aise dans ce lieu qui va être le théâtre d’une paranoïa accrue par ses longs silences. Dehors, la géométrie de l’hôtel se retrouve dans un fallacieux labyrinthe, qui dévoilera des plans somptueux, sans oublier la maquette qui dévoilera une des plus belles transitions du réalisateur.

Stanley Kubrick multiplie les points qualitatifs entre remarquable tête d’affiche, mise en scène brillante, décors grandiloquents et bande sonore angoissante. Le réalisateur se concentre totalement sur notre état mental et notre ressenti intérieur en voulant donner une sensation d’angoisse et de mal-être dans un paysage immaculé loin des sombres couloirs des films d’horreurs habituels. Le film est certes lent, mais condensé d’informations ouvertes à interprétations, surtout quand on creuse un peu plus la psychologie et la distinction du réalisateur.

Shelley Duvall est parfaite en mère progressivement terrorisée. Quant à Danny, qu’il possède ou non le shining, reste une merveille d’interprétation. Sa bivalence avec son personnage de « Je m’appelle Tony » est terrorisante. Son passage « Redrum » en est devenu culte, tout comme la scène de l’ascenseur ou des deux jumelles immobiles, posé sur une moquette orange typée de son époque. Seul, le cuistot Dick Hallorann manque un peu de profondeur, certainement une volonté de Kubrick de ne pas trop faire de parallèle de l’extérieur avec la famille isolée. La fin avec le plan sur la photographie, comme souvent chez le réalisateur, interpelle, tout comme l’ouverture de la porte du frigo lorsque Jack y est enfermé. S’ensuivront de multiples théories sur le personnage de Jack Torrence, entre fantôme gardien de l’établissement, résurrection, ou purgatoire. De quoi encore réfléchir après la séance et laisser le film ouvert au débat. Cependant évitez l’infâme documentaire complotiste « Room 237 » qui théorise sur des projections personnelles que Kubrick n’a jamais pensées!

Enfin, la composition originale de Wendy Carlos et Rachel Elkind créer l’angoisse propre aux films du genre et dès son introduction on apprécie la tonalité. La multiplication des effets sonores et ses textures dissonantes établissent une atmosphère oppressante, propice à la terreur et encore une fois devenue tout aussi culte que le film.

Shining est un des plus grands films de Stanley Kubrick qui réalise un film froid qui captive, qui angoisse, et surtout qui fait réagir son spectateur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.