Skyscraper (2018)

Skyscraper

Réalisé par Rawson Marshall Thurber

Avec Dwayne Johnson, Neve Campbell, Chin Han
Pays:  États-Unis
Genres : Action
Durée : 2 h 08 min
Année de production : 2018
6/10

Résultat de recherche d'images pour "skyscraper film"Skyscraper: Building et acteurs XXL mais le film l’est-il pour autant?

Skyscraper avait tout pour nous faire espérer un bon film catastrophe, en voulant faire un hommage à la Tour infernale mais ce blockbuster dévoile un scénario que l’on connaît par cœur avec un Dwayne Johnson qui lui aussi connait trop bien la mélodie. Pourtant « l’Entertainement » fonctionne, les images sont impressionnantes surtout sur des hauteurs vertigineuses, mais l’angoisse de voir périr la famille de notre héros ne fonctionne pas, faute à un montage balisé et sans tension.

Mais qui vient faire son retour? C’est notre « ancienne » jeune Neve Cambell, qui vient jouer la mère de famille de service. Et franchement ça fait plaisir de revoir son visage. Plus mature, plus posée, elle dévoile un personnage attachant, même si elle est peu « assortie » à son mari pourtant du même âge.

Lorgnant dans le surréalisme, Dwayne Johnson va combattre terroristes et incendie pour arriver à sauver sa famille. Un John McClane « testostéroné » sympathique mais pas mémorable non plus. Un « maigre » saut d’une grue, une accroche à bout de bras, un passage à travers des pâles d’éoliennes, beaucoup de scènes déjà vues, qui n’empêche pas d’être tout aussi spectaculaires. Pour montrer l’humain derrière le colosse, notre héros va faire croire qu’il a peur de longer la façade mais le spectateur est tellement accoutumé à ce genre de spectacle qu’il est aujourd’hui de plus en plus difficile de le faire frémir.

Néanmoins, le bâtiment, créé pour l’occasion, dévoile des effets spéciaux, qui le font exister, irréprochables. Là où va trop loin le film, c’est dans la construction de son building XXL méga-sécurit’ avec en prime une sphère interactive aux multiples écrans, histoire de rendre l’intrigue toujours plus moderne. De là va en découler une chasse à l’homme à travers les miroirs qui là aussi a été encore « pompée » sur d’autres films. Une dérive qui nous éloigne du pur film catastrophe, histoire de vouloir le rendre toujours plus étourdissant, au risque d’en amoindrir les sentiments.

D’une banalité confondante à l’image des personnages et pourtant le film est loin d’être catastrophique! Du lourd blockbuster… même si le vrai spectacle se trouve dans les classiques entre Piège de Cristal et la Tour infernale. Désolé Dwayne!

1 commentaire sur “Skyscraper (2018)

  1. Un film tiré par les cheveux , il fallait s’en doutée avec l’acteur Dwayne Johnson comme acteur principal difficile de faire un film romantique .
    Malheureusement le film nous fait pas profiter de toute les émotions que le réalisateur aurait voulu nous donner .
    Toujours un peu de frissons avec les scènes de hauteur mais des plans et des actions surjouée .
    le film aurait pu être mieux si il y avait une autre causes , catastrophe mais les nombreux rôle de Dwayne Johnson dans des films catastrophe font qu’on a l’impression d’avoir déjà vu un film similaire .

    Note : 5/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.