Slumdog Millionaire (2008)

C’est votre dernier mot Jean-Pierre?

Slumdog Millionaire

Réalisé par Danny Boyle

Avec Anil Kapoor, Mia Drake Inderbitzin, Dev Patel
Pays:  Royaume-Uni,   Inde
Genres : Drame, Romance
Durée : 2 h 00 min
Année de production : 2008
8/10
Qu’est-ce que Slumdog Millionnaire?

A : C’est d’la merde (Scalp)
B : En 1982, on a fait mieux (Anakin)
C : Un très bon film, méritant ses oscars (Zack)
D : Un putain de bon film de la mort qui tue et qui vaut 10/10 (Eikichi Onizuka)

Réponse: C

De la saleté des bidonvilles, en passant par la beauté du Taj Mahal, Danny Boyle nous offre enfin un film qui oublie enfin les État-Unis, en montrant le visage de l’Inde d’une façon effrayante! Trafic d’enfants, prostitution, vol, voilà ce que doivent subir la majorité des gosses (en tout cas ce que démontre le film) en Inde. Le film est passionnant (même si au final très simple) et nous fait découvrir une culture différente de la notre.

L’histoire d’amour entre deux jeunes ado n’aurait certainement pas été si inédite si Danny Boyle ne l’avait pas mélangé avec un jeu télévisé qui arrive a mettre une certaine pression, comme si on était spectateur de « Qui veut gagner des millions », tout en ayant un espoir annexe pour les deux tourtereaux.

Les acteurs tous indiens méconnus dans notre pays s’en sortent superbement bien, on en oublie presque que c’est un film. La métamorphose entre les enfants est crédible et réussi. Le présentateur, Anil Kappor, est un vrai enfoiré et cela dès la première question, loin de notre Jean-Pierre Foucault national, mais ca change et que c’est bon de pas avoir un présentateur « chamallow »!

On peut cependant reprocher au film d’avoir les questions de « Qui veut gagner des millions » bizarrement posé de façon chronologique en regard de la vie passée de Jamal. Ca m’a dérangé parce que cela fait perdre le bon sens du film, surtout que des réponses a ses questions lui sont venu parfois le même jour de sa vie! Enfin, la dernière question (trop trop simple pour être l’ultime) est trop prévisible.

B.O dynamique, réalisation parfaite, Danny Boyle nous pond encore un bon film :love:! Merci Dan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.