Small Soldiers (1998)

Small Soldiers

Réalisé par Joe Dante

Avec Gregory Smith, Kirsten Dunst, Denis Leary
Pays:   États-Unis
Genres : Comédie, Aventure, Fantastique, Science Fiction, Action
Durée : 1 h 50 min
Année de production : 1998
6.75/10

De retour chez mon ami Joe Dante ! Avec Small Soldiers, le réalisateur affirme sa position de se cantonner aux films pour enfants et adolescents. Pas désagréable et divertissant, le film met cependant un peu trop de temps à se positionner. Mais dès lors où les jouets ont clairement défini les objectifs et se sont mis en place, la guerre éclate pour notre plus grand plaisir.

Acheté à l’origine par le producteur Steven Spielberg en 1992, le film était en sursis, dans l’attente d’une avancée technologique en matière d’FX. C’est que 6 ans plus tard que le film est mis en chantier. La réalisation est relativement bien stabilisée, mélangeant personnages réels et jouets numériques.  L’intégration des images de synthèse, assez novatrice, est fidèlement intégrée par ILM. Ici, le doute entre numérique et réalité est bien palpable face aux interactions des acteurs qui manipulent les jouets sans crainte. En même temps, Dante a l’avantage d’avoir des créatures/jouets en plastique. Par conséquent, les effets de matière sont limités et les reflets atténués. Il reste quelques accrocs sur quelques plans mais l’histoire suffisamment légère permet d’oublier les défauts.

Même si fortement inspiré de Toy Story, le scénario se suit sans peine. Les références sont multiples. Dante se fera un plaisir de dissimuler un Gremlins parmi les jouets ou tout simplement de donner le mot de passe « Gizmo » à son héros. Apocalypse now avec sa chevauchée des Walkyries durant l’arrivée de Chip Hazard en hélicoptère aura aussi son moment de gloire.

On y retrouve Kristen Dunst toute jeune mais assez crédible accompagnée du jeune Gregory Smith qui trouvera ici son film le plus notable. Le tournage fut difficile pour Dante. Avec l’assassinat de Phil Hartman tué par sa femme, il était impossible de retourner les scènes manquantes. De plus, appuyé fortement par des sponsors tel que Coca-Cola ou Burger King, Dante s’est lié les mains en devant respectant un film tout public. En effet, Burger King avait préparé sa campagne publicitaire de plusieurs millions de dollars pour offrir les Small Soldiers dans leurs menus, il était donc impossible d’exacerber la violence du film, le réduisant d’une classification R (-17 ans) à du PG13 (-13 ans). Une violence des jouets qui a pu soulever quelques interrogations face à des barbies démembrées ou des G.I. Joe décapités. Aujourd’hui l’impact de cette violence est tellement démocratisé, que le film ne choque plus le public qu’il vise.

Pas mémorable mais pas désagréable. Un moment fun et léger au milieu des jouets Hasbro dans une réalisation qui permet aussi à Joe Dante de s’amuser. Un Toy Story Al-Dante!

2 commentaires sur “Small Soldiers (1998)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.