SOS Fantômes 2 (1989)

S.O.S. Fantômes 2

Réalisé par Ivan Reitman

Avec Bill Murray, Dan Aykroyd, Sigourney Weaver
Pays:  États-Unis
Genres : Comédie, Fantastique
Durée : 1 h 42 min
Année de production : 1989
7/10

Résultat de recherche d'images pour "ghostbusters 2"Un second opus, toujours dans le délire d’Ivan Reitman, équivalant au premier film même si les symboles cultes seront ici moins marqués. SOS Fantômes 2 reste un film dans son jus divertissant, avec une construction similaire au précédent film, marquant favorablement les années 80.

Le quatuor fonctionne toujours et les personnalités des chasseurs de fantômes restent agréables. On retrouve un certain plaisir le grotesque des péripéties où s’embourbe notre team de pieds nickelés, avec le facétieux Bill Murray, le chef Dan Akroyd, le cerveau Harold Ramis et le discret Ernie Hudson. Avec les accompagnants tels que le déjanté Rick Moranis et la naturelle de Sigourney Weaver, l’esprit s’ancre totalement dans une véritable suite. On regrettera cependant la disparition de Bouffe-tout qui ne viendra faire qu’une simple apparition.

L’esprit « Slime » est totalement adapté à la saga et deviendra la référence pour ce genre de film. Vigo des Carpates enfermé dans un mystérieux tableau et son homologue ensorcelée Janosz sont des personnages assez kitschs, dans une interprétation d’un autre temps. Ce ne sont pas les meilleurs méchants du cinéma, un trop sérieux, l’autre trop déjanté, mais ils font le job dans une interprétation baroque et désuète. Tout comme les personnages politiques secondaires dans une surenchère pas toujours crédible. Si on appréciera l’arrivée d’une géante Statue de la liberté animée, faisant référence au gigantisme du précédent Bibendum, le scénario connaît cependant une petite faiblesse en expédiant bien trop rapidement sa fin. En découle, un manque de fantômes et un tableau qui disparaît sans véritable combat même si le résultat reste satisfaisant pour une comédie fantastique culte qui marquera plusieurs générations.

Une suite pop corn dévoilant ici une saga qui conserve sa bonhomie et plaisante à revoir devenant une référence de la pop culture des années 80.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.