Spirit (The) (2008)

The Spirit

Réalisé par Frank Miller

Avec Gabriel Macht, Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson
Pays:  États-Unis
Genres : Action, Comédie, Crime, Science Fiction, Thriller
Durée : 1 h 43 min
Année de production : 2008
5.5/10

Qui n’énoncera pas dans sa critique le nom de Sin City? Évidement on retrouve la touche de Frank Miller, dessinateur de BD à l’origine, ayant travailler sur Sin City en tant que co-réalisateur et qui se retrouve aujourd’hui sur The Spirt seul aux commandes. Indéniablement graphiquement on se retrouve sur cet aspect fort réussi de bande dessinées comme a pu le découvrir pour la première fois dans Sin City. Pour le grain, la photo et la neige on a aussi une petite touche à la Max Payne. En gros ca claque.

Mais là où le bât blesse c’est dans le scénario. C’est quand même bien creux et y a pas grand chose à raconter, ou plutôt si, ils passent leur temps a se la raconter et ca ne bouge pas beaucoup. Les quelques scènes d’actions sont très bien (j’adore le lancé de plaque d’égout) mais c’est trop minime sur la totalité du film. Que c’est bavard, un vrai film de gonzesse!

Samuel L. Jackson est ridicule. Déjà que je ne l’aime pas beaucoup, je crois que finalement je le préfère quand il se fait bouffer par les requins dans Peur Bleue. Eva Mendès est toujours aussi bandante, euh pardon… joue joliment son rôle et Scarlett Johansson sert pas a grand chose a part faire potiche (ce qui est rarement le cas dans les autres de ses films). Finalement il reste que le personnage The Spirit, interprété sympathiquement par l’inconnu Gabriel Macht et pas grand chose qui l’entoure. Les autres personnages ne sont à mon goût pas assez définis, ce qui n’aide pas a renforcer le scénario.

En résumé, le film forme un tout esthétiquement très réussi et cohérent, le fond est un peu trop léger, et certainement trop bavard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.