Spring Breakers (2013)

Spring Breakers

Réalisé par Harmony Korine

Avec James Franco, Selena Gomez, Vanessa Hudgens
Pays:  États-Unis
Genres : Crime, Drame
Durée : 1 h 34 min
Année de production : 2012
4.5/10

Sur le papier ça semble pas mal du tout, mais en vérité quel gâchis. Pourtant dès l’introduction on est dans le Spring Break, fête d’été mythique aux USA. Nichons à l’air, maillot de bain, mer à perte de vue, piscine, alcool, soleil, ca donne grave envie d’y être. Ca joue un peu trop sur les ralentis mais c’est pas grave c’est fun, et on a envie de participer.

Puis le film s’oriente sur quartes filles, qui aime faire des arbres droits dans les couloirs et qui vont se taper un petit braquage histoire d’avoir des thunes pour faire la fête. Là on ne voit rien, mais la réalisation de la scène en plan séquence en vue extérieur du bâtiment est plaisante, on a juste besoin d’imaginer ce qu’il se passe et entrapercevoir des brides du braquage.

Le schéma est posé, les filles rencontre Alien, un gangsta joué par James Franco, et là ça me gonfle vite. On sent que le mec est pas bien net, les filles sont craintives mais elles restent. Puis elles se divisent. On s’ennuie dans des dialogues souvent stérils, pauvres et inutiles. Et le pire dans tout ça c’est cette réalisation qui reprend un tiers du film pour nous le repasser en boucle durant les deux autres tiers, et au ralenti. On sent que la réalisation se regarde le nombril, c’est contemplatif à souhait.

Heureusement Franco nous livre un personnage décalé, qui aime sucer ses flingues et qui met un peu de pétillant dans le film, même si quelques scènes au piano sont un peu longues (et puis un rebelle qui joue du Britney Spires au piano, allo quoi!). La musique lancinante de la fin est accrocheuse et amène un peu de dramaturgie à ce monde fluo et festif.

Un film longuet qui passe son temps à boucler les séquences au ralentis, et qui nous balade dans le monde déjanté de Franco accompagné de filles certes pas mal mais pas bien intéressantes et surtout trop gentilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.