Star Wars épisode I: La menace fantôme (1999)

Star Wars, épisode I - La Menace fantôme

Réalisé par George Lucas

Avec Liam Neeson, Ewan McGregor, Natalie Portman
Pays:  États-Unis
Genres : Aventure, Action, Science Fiction
Durée : 2 h 13 min
Année de production : 1999
7/10

Premier film de la seconde trilogie d’une saga devenu culte, La menace fantôme remonte le temps pour expliquer les origines d’Anakin Skywalker qui deviendra le grand et mythique Dark Vador. S’appuyer sur un tel personnage était une évidence, même s’il a fallu attendre plus de 20 ans pour voir murir le film. George Lucas a le mérite d’avoir créer ici tout un univers avec son lot de personnages, de vaisseaux et de décors [#vivelemaketing]. Que l’on aime ou pas Star Wars, il en ressort fondamentalement une âme qui marquera la S-F au sabre rouge! L’univers de la mythique saga est ici étendu, le réalisateur accouche d’une histoire de famille sur plusieurs générations qui va petit à petit prendre de l’ampleur.

Avec ses quelques scènes mythiques comme la course de Pod Racer, visuellement impressionnante et d’une grande intensité, exploitable encore aujourd’hui pour toute démo d’un home-cinéma, le film est loin d’être mauvais. Bien sûr le comparatif avec la saga d’origine est toujours tangible mais il en reste pas moins un film qui creuse ses personnages (Amidala, Anakin, Obi-Wan) face de beaux tableaux dont le superbe combat au sabre laser opposant Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn au Sith. Seul, Dark Maul, immortalisé pour toujours par son double sabre laser rouge manque cruellement de développement et vient investir le tarmac galactique sans connaitre ses origines et ses ambitions si ce n’est être le Mal. Le scénario s’attache aussi à la République galactique qui est mise en place pour faire régner l’ordre et la paix jusqu’à sa chute et qui entraîne en même temps la fin des Jedi.

Affiches, posters et images de Star Wars - Épisode I : La... (1999)L’épisode fait déjà la transition qualitativement entre la production Lucas film et Disney. Qu’on le veuille ou non, le film est beaucoup moins mature que les trois premiers films (IV-V-VI). Il a effectivement Jar Jar Binks qui vient amuser la galerie et les couleurs criardes dévoilent un monde encore proche de la Force qui basculera plus tard du côté obscur. Les interprétations sont dans l’ensemble assez bonnes avec une mention spéciale aux deux poids lourds du casting Liam Neeson et la belle Natalie Portman. Enfin, retour du talentueux John Williams à la partition avec un travail toujours aussi grandiose dont la musique de « Duel of the fates » et ses chœurs mémorables. Un composteur qui a toujours su accroitre l’ambiance des films par sa musique!

La Menace Fantôme était sans doute le blockbuster « moderne » le plus attendu de l’année car célébrant le retour d’une saga mythique dans les salles obscures. Si les déceptions ont pu voir le jour avec le recul ce premier opus est loin d’être défaillant. La qualité générale de la production reste bien présente, soutenue par une technique efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.