Stoker (2013)

Stoker

Réalisé par Park Chan-wook

Avec Mia Wasikowska, Nicole Kidman, Dermot Mulroney
Pays :  États-Unis , britannique
Genres : Drame, Horreur, Thriller
Durée : 1 h 40 min
Année de production : 2013
7.75/10

Park Chan-wook nous sert ce film sur un plateau d’argent avec un découpage soigné, un sens du mouvement maitrisé. La réalisation et la mise en scène est terriblement belle, même si parfois les mouvements de caméra se font ressentir au vu du travail précis du réalisateur. Chung-hoon Chung, chef opérateur habituel du réalisateur, amène sa lumière froide pour appuyer l’intrigue assez particulière. Ce qui est sûr c’est que ce film n’aura pas de remake américain comme Old Boy, vu que Park Chan-wook a décidé de tourner avec une équipe et un casting américain.

Lent, intriguant, étrange, on ne sait jamais où va le scénario. Effleurant le coté fantastique, on ne connait pas le mystère qui se cache derrière chacun des personnages. L’influence de la famille est très forte dans le cinéma de Park Chan-Wook, et encore une fois c’est une relation ambiguë qui va se construire entre un oncle et une nièce qui vient de perdre son père. La scène du piano est exceptionnelle et en devient presque dérangeante. Nicole Kidman semble totalement perdue. Son rôle est lui aussi ambiguë et amène un questionnement tout le long du film. Qui est réel, qui est fou, qui est sain, on ne sait rien, on tente de le découvrir, tout se développe petit à petit et on apprécie le ton du film. Jamais celui-ci s’accélère, le malaise se fait ressentir, et on apprécie la noirceur qui s’accentue de plus en plus.

Un film bien moins percutant qu’Old Boy, mais tout aussi efficace au niveau de la réalisation et de l’ambiguïté qui règne entre les personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.