Taken (2008)

On a trouvé le Bernard de la Villardière du cinéma!

Taken

Réalisé par Pierre Morel

Avec Liam Neeson, Famke Janssen, Maggie Grace
Pays:  France,   Royaume-Uni,   États-Unis
Genres : Action, Crime, Thriller
Durée : 1 h 34 min
Année de production : 2008
8/10

Pas de chance pour Liam Neeson (Bryan) qui est le père le plus angoissé au monde et qui bizarrement se retrouve une des rares personnes (bien que toujours trop) sur cette Terre avec sa fille enlevée. Et comme par hasard ce père de famille est le mec le plus talentueux dans la recherche de ravisseur et tatane la gueule des méchants d’une dextérité à en faire frémir Bruce Lee. Tellement fort qu’à peine il pose le pied à Paris, qu’il démantèle un réseau de prostitution à lui tout seul et en quelques heures.

Outre ces aberrations qu’il faut pas non plus prendre au pied de la lettre sinon on fait plus de cinéma, ce film est un thriller nerveux, sombre et bien ficelé. Un film fait pour des pères de famille qui ont une fille et qui auront la même rage de vengeance pour retrouver et protéger leur progéniture. J’aurai envie de faire pareil si ça m’arrivait, sauf que moi le premier coup de balle, je le prends dans le bide.

Le film n’est ni trop long, ni trop court. Tout y est bien calibré à tel point qu’on ne trouve aucune scène inutile. L’histoire est passionnante, et surtout violente et amène à une réflexion sur notre société qui fait peur, voir très peur. Ici, l’image de la France n’est pas épargnée mais il ne faut pas se leurrer des réseaux comme celui-ci, il en existe de partout… La vente aux enchères des humains est une scène noire, c’est glauque, c’est réussi, surtout quand on y voit le visage de Kim. Les plans des courses poursuites sont animés par des plans souvent très « cut » mais lisible.

Liam est excellent. Grand, élancé, et brutal, ses coups font mal et on le suit avec un grand intérêt. On se projette facilement dans son personnage tellement la haine se fait sentir. Il enquête, se bat, court, pilote, soigne, il sait tout faire. Seule Famke « Jean Gray » Janssen n’est pas extraordinaire dans son rôle. Elle reste basique au coté du père de sa fille.

Réalisation maitrisée, Thriller haletant, Morel a le sens du rythme. Un film qui se regarde avec intérêt, qui nous laisse des images assez noire en tête et qui a le mérite de laisser une certaine réflexion sur une partie de notre société.

Ps: Déçu de pas l’avoir vu en V.O pour apprécier les passages en français! (rires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.