Nice Guys (The) (2016)

The Nice Guys

Réalisé par Shane Black

Avec Russell Crowe, Ryan Gosling, Angourie Rice
Pays:   États-Unis
Genres : Action, Comédie, Crime, Mystère, Thriller
Durée : 1 h 33 min
Année de production : 2016
6.5/10

Shane Black renoue avec le buddy movie, genre auquel il a allègrement contribué en tant que scénariste. Avec cette nouvelle réalisation, seulement sa troisième, le réalisateur nous maintient en permanence en équilibre entre un buddy movie comique et un policier, hommage aux années 70.

Le scénario assez basique, nous laisse interrogatif la majeure partie du film. En effet, les liens entre les personnages se dénouent petits à petits, laissant voguer un certain suspens, pour nous dévoiler tout le complot caché derrière une production d’un film pornographique. On retrouve la même touche farfelue qui rendait Kiss kiss bang bang si atypique. Les blagues parsèment l’intrigue mais on est relativement frustré de ne pas rire assez, quand on sait que les quelques gags absurdes proposés sont tous bien écrits et bien amenés.

Russell Crowe et Ryan Gosling, parfaitement complémentaires et antagonistes, apportent la fraicheur significative à cette production colorée. Ryan Gosling se déride enfin dans un rôle léger en essayant de forcer un peu son jeu comique. Russell Crowe quant à lui s’amuse dans un rôle beaucoup moins sérieux et ça lui réussi bien. Kim Basinger est totalement à la ramasse et la mise en avant de la fille de Gosling, Angourie Rice, est un peu irritante, parfois improbable. On aurait apprécié voir le duo d’enquêteurs seul, sans être pollué par la fille de l’un d’entre eux, qui aime ramener sa science, retranchant ainsi son père dans la simplicité d’esprit. Au final, c’est joliment « shooté », c’est assez drôle et les décors sont colorés retranscrivant avec soin les folles années 70. Cela reste un film divertissant sans être non plus mémorable à cause d’un scénario et d’un humour pas assez appuyés.

The Nice Guys est un buddy movie qui nous fait sourire sans nous laisser hilare. On aurait apprécié que Shane Black force un peu plus l’humour, à défaut la profondeur de l’intrigue, pour être pleinement réussi à l’instar de Kiss Kiss Bang Bang, son premier film. Récréatif!

2 commentaires sur “Nice Guys (The) (2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.