Ticket pour l’espace (Un) (2006)

Un ticket pour l'espace

Réalisé par Eric Lartigau

Avec Kad Merad, Olivier Baroux, Marina Fois
Pays:  France
Genres : Comédie, Science Fiction
Durée : 1 h 30 min
Année de production : 2006
6.5/10

Après le sympathique mais pas si terrible « Mais qui a tué Pamela Rose ? », adaptation de leur « série télé » sur le grand écran, je viens de voir « Un ticket pour l’espace » que j’avais depuis sa sortie sous le coude et sa diffusion à la télé ma fait franchir le pas plus vite et je ne regrette pas.

Le burlesque foisonne, et rien à redire sur la créativité des deux habitués de la chaîne « Comédie ! » qui maîtrisent aussi bien l’originalité de leurs dialogues que l’art et la manière de jouer sur les références cinématographiques diverses : d’ «Alien» à «Top Gun».

L’humour de Kad et Olivier avec les intervenants des Robin des bois ainsi que l’esprit « Canal + » ou plutôt « Comédie ! » on aime ou ou n’aime pas… mais j’ai apprécié tout le film même si d’autres comédies du genre me rende beaucoup plus hilare que celui-ci.

La réalisation est très correct avec des très beaux décors pour un film français et quelques répliques bien placées qui font leur effet.

En résumé: Bon moment avec un duo qui fonctionne bien et qui je l’espère reviendra sur grand écran… ensemble.

Allez quelques répliques histoire de voir le niveau:

Cardoux – Ah ouais quand même !
Yonis – Quoi ?
Cardoux (vu de l’espace) – C’est plus gros que je pensais la Corse…
Yonis – C’est l’Afrique…
:eheh:

Beaulieu : Vous avez peur du vide ?
Cardoux : Stéphane, je m’appelle Stéphane pas David.
Beaulieu : Non, j’ai dit « du vide »
Cardoux : Non, vous avez dit « vous avez peur David ? »
Beaulieu : J’ai dit « vous avez peur du vide ? »
Cardoux : Ah, non, non, non, non. Vous inquiétez pas, je suis pas vidophobe…

Yonis : C’est vraiment très grand (en parlant de la navette spatiale) !
Beaulieu : Et encore vous n’avez rien vu ! 6 km de couloir, 82 pièces et 5 niveaux différents.
Cardoux : Ah ouai, ça doit douiller au niveau du chauffage, vous êtes au fioul j’espère ?

Le poête du film: Kad Merad alias Cardoux avec son magnifique poème:

Je vois Uranus et je m’imagine avec toi dans un bus
Je vois Saturne et je nous vois tout les deux dans un manège et oui car un manège ça turne!
Je vois Pluton et je m’imagine avec toi dans un futon
et enfin je vois la voie lactée et je m’imagine toute ma vie à tes côtés ou à t’écouter tu choisis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.