Triangle (2009)

Triangle

Réalisé par Christopher Smith

Avec Melissa George, Liam Hemsworth, Emma Lung
Pays:  Australie,   Royaume-Uni
Genres : Horreur
Durée : Durée inconnue
Année de production : 2009
8.5/10

Très bonne surprise que ce long-métrage! Je ne connaissais pas le contexte du film et d’ailleurs vaut mieux rien en savoir, car l’intérêt de celui-ci réside dans son scénario qui tiens à pas grand chose, qui se dévoile assez rapidement mais qui est se suit merveilleusement d’un bout à l’autre sans faille. Chaque détail de chaque plan est important et il est difficile de ne pas créer d’anachronisme sur ce genre de film, et a priori j’en ai pas détecté. En tout cas j’étais trop plongé dans le film, pour m’en préoccuper.

Surfant sur une idée déjà reprise dans Timecrimes et remanié à une autre sauce, Christopher Smith innove le concept avec une histoire qui tourne en rond sans se mordre la queue. Bill Murray l’avait déjà subit dans Un jour sans fin de façon drôle, ici on est dans un véritable drame, un pure cauchemar pour notre héroïne. Le film démarre très rapidement et on se doute dès les quelques premières minutes de qui peut bien se cacher derrière la cagoule (peut être parce que dans Timecrimes il avait la même). Mais le film continue sur sa lancée nous dévoilant de magnifiques plans, une belle tension et une fin qui donne presque envie de recommencer le film là où il s’arrête.

Les couleurs sont somptueuses, on est entre rêve (la mer, le bateau) et cauchemar (tueur, sang). C’est finalement se que vit Jess dans le film! Chaque prise de vue est bien pensée et on a presque l’impression de connaître nous aussi le bateau. Et Melissa George avec. En tout cas Smith l’a met bien en valeur sans non plus que ça en devienne un atout majeur pour le film, c’est beau pour les yeux mais ca ne dénature pas le genre du film. Le plan sur la poupe du bateau avec Sally(s) est bluffant, il en devient même irritant. Enfin la fin prend tout son sens avec une réflexion sur le destin de la jeune fille qui se finira finalement selon ma vision au purgatoire!

Certain reprocheront au scénario de se tenir qu’à un seul élément fondamental qui se trouve dénué de tout intérêt dès que l’effet de surprise disparaît, mais le but aussi est de passer un bon moment avec une histoire assez innovante mêlée par de sublimes images et des acteurs crédibles. Il sera pour moi bien plus mémorable que son précédent film Séverance. J’ai aimé, vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.