Vendredi 13 (1980)

Vendredi 13

Réalisé par Sean S. Cunningham

Avec Betsy Palmer, Adrienne King, Harry Crosby
Pays :  États-Unis
Genres : Horreur
Durée : Durée inconnue
Année de production : 1980
4/10

Allez je raconte un peu ma vie, car je pense que vu la faiblesse du film à raconter beaucoup de vide, je vais pouvoir m’étaler sur du hors-sujet. Si j’ai vu le film ce n’est pas dans l’espoir de me faire l’intégrale, Freddy lui me donne envie, Jason beaucoup moins. Ayant acheté des cadres 3D des dents de la mer, Alien et Robocop, il me manque un cadre pour équilibrer mon mur et donc McFarlane proposant Vendredi 13, je pensais me le prendre. Bon et bien va falloir m’orienter sur un autre cadre, car je ne suis absolument pas convaincu.

Après une introduction qui va dans le vif du sujet, le film va ensuite prendre son temps pour s’installer. Les d’jeunes se posent, discutent, se baignent, se baladent sans qu’il ne se passe grand chose. L’intrigue qui va en découler n’est même pas pointée du doigt durant toute la première partie du film. On y voit le jeune Kevin Bacon à ses débuts, et d’autres partenaires qui ne rendront pas leurs performances mémorables. Les quelques meurtres ne surprennent pas, au mieux celle de Kevin Bacon est intéressante au niveau du bricolage et du maquillage. Puis la seconde partie devient un peu plus intéressante, avec la venue de la maman de Jason (Jackie en VF: v’là la traduction débile) totalement habitée. C’est là que ça devient intéressant, on a envie de savoir ce que Jason nous cache, alors qu’il est pour le moment inexistant à l’écran, bien qu’il nous fasse bondir sur une scène finale… mais le film se termine.

Pour un classique c’est quand même très juste, à l’époque des slashers/rape and revenge étaient bien plus efficaces. La seule chose bizarre que nous procure le film c’est de voir qu’avec beaucoup de vide et une amorce intéressante à la fin, le film nous donnerai (presque) envie de voir la suite pour en savoir un peu plus sur ce personnage qui va devenir un personnage légendaire au cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.