Very bad Trip 2 (2011)

Very Bad Trip 2

Réalisé par Todd Phillips

Avec Bradley Cooper, Zach Galifianakis, Justin Bartha
Pays:  États-Unis
Genres : Comédie
Durée : 1 h 42 min
Année de production : 2011
6/10

Pour replacer rapidement le contexte du film, autant dire que j’ai adoré le premier opus, que j’avais rarement autant souris au cinéma et entendu rire une salle. Sur ce second film, je savais bizarrement à quoi m’attendre après avoir lu toutes les critiques qui parlait d’un plagiat de son origine. Alors oui c’est vrai, le film innove en rien. On aurait pu le croire au début en voyant que le marié du premier était de retour mais quelques scènes plus tard il disparait laissant place au trio infernal.

Les gags eux aussi sont du resucés. Ils estimaient faire plus « hard », plus « cru » mais au final on arrive globalement sur un humour similaire. Le petit zizi du chinois est de retour, le coup de la dent devient tatouage, tout comme le gag du vieux qu’ils emmerde sous sa soutane assimilable à ce qu’ils faisaient avec le bébé dans le premier film. Humour qui fait rire la première fois, moins la seconde. Le concept ne change pas, jusqu’à intégré un animal, ici un singe. Sympathique en soit mais anecdotique au final. On perd la ravissante Heather Graham à l’instar d’un Ladyboy. Scène que j’aurai pas voulu vivre, qui fait sourire, même si c’est assez exagéré, tout comme le scénario finalement.

Le trio fonctionne toujours même si le pilier du groupe reste Zach Galifianakis et non Bradley Cooper comme on pourrait le croire. L’intervention de Tyson à la fin est médiocre. Elle est vraiment là pour justifier la présence d’un « guest » car en plus de chanter mal il est inutile (dommage d’avoir perdu Gibson qui devait être à l’origine le guest du film).

Si le film avait été unique il en resterai une comédie très sympathique, malheureusement il en reste une suite certes dans la lignée du premier mais qui le remake totalement juste en changeant les lieux de tournage. Cela dit ca se regarde bien, et faut pas s’attendre à un renouveau. Le diaporama final sera finalement ce que l’on attendra avec impatience si un troisième opus devait voir le jour, c’est la petite cerise sur le gâteau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.