Very Bad Trip 3 (2013)

Very Bad Trip 3

Réalisé par Todd Phillips

Avec Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis
Pays:  États-Unis
Genres : Comédie
Durée : 1 h 40 min
Année de production : 2013
4/10

Triste de voir le déclin d’une saga qui avait pourtant si bien débutée sur son premier film. Il est loin le temps du visionnage avec une salle hilare lors de la fête du cinéma. C’était tellement fun, et tellement drôle. Enfin passons, quelques années plus tard un second opus. Déjà bien moins glorieux car elle était à elle seule une reprise du premier. On prend les mêmes, on change d’endroit et on recommence. Même délire, même beuverie même si redondant face à son prédécesseurs. Mais l’affection qu’on avait pour le trio, nous aidés à passer quand même un bon moment.

Puis vient le troisième. On se dit qu’il va falloir qu’il change un peu leur registre, histoire d’éviter de nous la jouer à la Martine se murge à Las Vegas, Martine se murge à Bangkok, etc… Et les scénaristes suivront cette brillante idée de nous offrir un scénario qui change des deux premiers. Mais voilà ils ont préféré en bâcler un qui n’a ni queue ni tête avec un Allan totalement déconnecté et le duo qui l’accompagne sans aucun humour. Phil, le beau gosse de la bande sera un moins présent et Stu est totalement transparent.

Oubliez alcool et drogue, ici nous suivons la traque du petit chinois qui prend le rôle vedette. Au final, on le cherche, on le retrouve, on fait un casse et on le reperd, pour mieux le retrouver. On retournera à Las Vegas (le seul plaisir du film de revoir cette ville maintenant que j’y suis allé) sur les traces du premier film. Mais ce n’est pas pour ça que le rire arrivera. Jamais on se dit que le film va déraper comme les précédent opus, tout le monde est sage et reste à sa place, si ce n’est l’incontrôlable Allan. L’idée de faire revenir Heather Graham me faisait plaisir au plus haut point. Enfin pour la voir deux minutes pour passer un coup de téléphone autant de pas la déranger pour ça. John Goodman viendra lui aussi faire son petit sketch, c’est celui qui s’en sortira le mieux avec un rôle à sa hauteur.

Je reste encore (trop) généreux face à ce trio (moins) déganté qui a perdu tout ce qui les caractérisaient: la complémentarité et l’humour. C’est décevant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.