V/H/S: Viral (2014)

V/H/S: Viral

Réalisé par Nacho Vigalondo, Marcel Sarmiento, Gregg Bishop, Justin Benson, Aaron Moorhead

Avec Justin Welborn, Emmy Argo, Gustavo Salmerón
Pays:   États-Unis
Genres : Horreur, Thriller, Film à sketches
Durée : 1 h 21 min
Année de production : 2014
5/10

Afficher l'image d'origineV/H/S multiplie les essais autour de divers courts-métrages ayant en commun le genre: thriller horrifique. Même si à chaque fois on est déçu des multiples segments, la volonté du spectateur de découvrir  une surprenante réalisation est l’unique motivation qui nous pousse à voir ce genre de film à sketches, sans être un point de non-retour face aux multiples déclinaisons du format.

Vicious Circles de Marcel Sarmiento, dont le souvenir rémanent de son « Dog Fight » dans l’abécédaire The ABC’s of Dead est toujours bon à conseiller, réalise ici l’unique segment qui se déroulera en fil rouge sur toute la longueur de la « VHS ». Fini les scénettes à la découverte de cassettes vidéo cachées, le concept est maintenant connu, on se focalise sur les essais de chaque réalisateur sans les justifier dans une histoire qui ne sert de toute façon à rien. Vicious Circles est consternant car même si on reste captif à la recherche d’une fin qu’on pense intéressante, au bout du compte on est trompé par une conclusion bancale et sans véritable saveur. La réalisation est brouillon et manque véritablement de saveur. La conclusion est bien moins puissante que la course mystérieuse et effrénée qu’endurera notre héros.

Dante The Great est un savoureux segment. Un des meilleurs courts présentés dans la saga VHS. Le concept du magicien affublé d’une cape magique est très original. Les effets sont bien mis en place et franchement on est frustré de ne pas en découvrir plus. Le format de mise en scène se façonne à l’histoire entre caméra au poing et images télévisuelles. Seule la photographie manque un peu de clarté, mais ça reste du court-métrage bien pensé en conservant toute sa fabrication amateur.

Parallel Monsters de Nacho Vigalondo qui nous avait bluffé par son mémorable Timecrimes et le segment « Apocalypse » de l’ABC de la mort, mélange subtilement science-fiction et horreur. En effet, on est absorbé par l’histoire de ce « géo-trouve-tout » qui va ouvrir un portail temporel et y découvrir son double qui semble avoir fait la même découverte. De ce fait, les individus vont intégrer le monde de l’autre qui semble être bien identique en tout point, sauf un. Un détail totalement WTF qui nous déconcerte totalement mais qui  reste aussi récréatif que surprenant dans un univers dit « normal ». Mais où est la normalité?

Bonestorm ou l’art du faire du gore sans grande ambition. Bien sûr que nos skateurs, tout autant que l’équipe technique, se sont amusés à décapiter du bonhomme. Les prothèses et les bidons de sang sont la matière première du court et même si sur les premières minutes on est amusés par cette virevoltante envolée au skate-park, on arrive à se lasser des redondantes têtes coupées. C’est souvent cradingue et la réalisation est un peu trop rythmée. Le found-footage-de-gueule est un peu la facilité du sport extrême et quand c’est mal utilisé et bien ça nous fout la gerbe! Comme si on avait plus l’âge d’être dans un délire bien gore et survolté car le réalisateur oublie l’essentiel: une bonne intrigue.

Gorgeous Vortex a été retiré du montage. La seule manière est de le retrouver sur la toile et finalement ce n’est pas un mal de l’avoir retiré tant le court-métrage aurait rendu ce panel de films lourds et ennuyeux. En s’effaçant, il a le mérite de laisser ce divertissement dans la moyenne, à défaut de le rendre âpre et fâcheux.

V/H/S, troisième du nom, n’est ni plus, ni moins, dans la moyenne. Deux courts-métrages à jeter et deux autres intéressants faisant preuve d’originalité. Finalement, en multipliant les épisodes, on va pouvoir estimer reconstituer une VHS de qualité en mixant les meilleurs projets.

1 commentaire sur “V/H/S: Viral (2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.