The We and the I
Réalisé par Michel Gondry

Avec Michael Brodie, Teresa Lynn, Laidychen Carrasco
Pays :  Royaume-Uni,   États-Unis
Genres : Drame, Musical, Science Fiction
Durée : 1 h 40 min
Année de production : 2012
3.5/10

Non mais qu’est-ce qu’il nous fait Michel! Après un excellent début de carrière (j’aime véritablement tout ses films!), il se lance dans un film qui n’a aucun intérêt, et surtout qui ne dispose aucunement de sa patte artistique. On ne m’aurait pas dit que c’était du Gondry, je n’aurai jamais pensé qu’il soit derrière cette daube.

Ce huit-clos se passe exclusivement dans un bus, avec des élèves qui rentre chez eux après les cours. Ça discute, ça se raconte des blagues, ça fait chier les voyageurs du bus et surtout le spectateur. En plus de les côtoyer au quotidien, voilà que je me les vois dans le bus. Bon c’est vrai qu’il y a des conneries d’ado qui m’ont fait rire, qui m’ont certainement rappelé mon adolescence, surtout dans un bus, endroit prédestiné à faire le con, à se faire entendre et à faire rire la galerie.

Ça se veut de plus intimiste avec un bus qui se vide de plus en plus mais j’attendais surtout la fin, car finalement c’est assez soporifique (j’ai un peu lâché certains passages à dire vrai), vu que le film ne se renouvelle pas sur sa trame de bout en bout. En plus niveau crédibilité c’est moyen: un voyage de 110 minutes, ça fait long pour renter tous les jours de l’école (même si c’est qu’un détail et qu’on sent fout finalement). Gondry se fera quand plaisir sur une demi-scène pour mettre son talent artistique déjà vu par le passé et c’est tout.

Le nom du réalisateur est vendeur, on l’attend tous à chacun de ses films mais là faut vraiment pas l’attendre sur celui-là.

Répondre: