X-files, le film (The) (1998)

The X-Files : Le film

Réalisé par Rob Bowman

Avec David Duchovny, Gillian Anderson, Mitch Pileggi
Pays:  Canada,   États-Unis
Genres : Mystère, Science Fiction, Thriller
Durée : 2 h 01 min
Année de production : 1998
8/10

Première adaptation de la série culte X-Files, difficile d’être objectif face à cette passion pour une série qui a début en 1993 et qui a bercé mon adolescence et qui continue à ce jour à me passionner à travers le visionnage de l’intégrale de la série.

Ce type d’exercice de passage d’une série en long-métrage est souvent délicat par ce choix d’en faire un épisode étiré sur 120 minutes qui ne parlera qu’à ses spectateurs ou, au contraire, une histoire parallèle destinée à un plus large public, ce qui sera le cas du second opus. Mais ici les scénaristes et le réalisateur Rob Bowman parviennent à créer une histoire qui, bien que réunissant beaucoup de personnages secondaires récurrents et faisant implicitement référence à des éléments des précédentes enquêtes de Mulder et Scully, peut parfaitement être abordée par la majeure partie des spectateurs. Aidés par le directeur adjoint Skinner, les amis de Mulder, les bandits solitaires, et freinés par le mystérieux homme à la cigarette, chaque icône de la série est brillamment intégré dans le film, soit par un simple clin d’œil, soit pour faire avancer pleinement l’intrigue. Nous avons l’impression de voir un double épisode de la série, avec un gros budget et une image grand format, tellement il respecte les codes et l’ambiance.

Si la série abordait une photographie déjà exemplaire pour un tel format, le long métrage dévoile des images sublimes à travers plusieurs décors passant des glaçantes banquises de l’Antarctique, aux champs de maïs du Nouveau-Mexique. Le scénario est parfois alambiqué mais chaque partie du puzzle se met en place petit à petit, dévoilant toute la conspiration qui gravite autour des petits hommes verts et d’une future colonisation. Le film est une suite logique de la série et deviendra l’élément charnière qui conclura la saison 5 et introduira encore beaucoup de révélations sur la saison 6 de la série.

X-Files" revient : Mulder et Scully à l'ère d'Internet ? - Le PointDavid Duchovny et Gillian Anderson sont éclatants de beauté et le grand écran rend leur rôle encore plus grandiose. Les deux personnages sont charismatiques et leur complicité reste intacte. Mais avouons-le, pour être pleinement conquis il faut être un vrai « X-phile » pour comprendre les motivations de nos deux agents, à braver les interdits, pour y découvrir la vérité, même si elle est parfois « ailleurs ». Parsemé de conspiration, de virus, d’informateurs, d’abeilles, de cigarettes, d’action et d’investigation, le tout rondement réalisé par un Rob Bowman en grande forme, qui a su prendre ses responsabilités pour ne pas décevoir les fans, tout en cherchant à attirer les initiés. Enfin, la musique de Mark Snow remixé, plus symphonique prend de l’ampleur à l’image de l’émancipation de son produit sur grand écran.

Retour nostalgique sur ce mercredi, 21 octobre 1998! Un vrai hommage à la série, avec quelques imperfections mais qui dévoilera le plaisir optimum des « X-Philes » qui retrouveront nos deux héros dans les méandres des complots gouvernementaux liés à la colonisation extraterrestre sur grand écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.