ZĂ©vadĂ©s de l’espace (Les) (2013)

Scorch Supernova, l’explorateur spatial le plus cĂ©lĂšbre de la planĂšte Baab, est un hĂ©ros interplanĂ©taire, dont les exploits sont retransmis dans toute la galaxie pour le bonheur de ses nombreux fans. Avec l’aide de son gĂ©nie de frĂšre Gary, chef de mission de la BASA, Scorch est devenu une lĂ©gende, rĂ©coltant au passage l’amour d’une journaliste tĂ©lĂ©, la belle Gabby Babblerock, et la dĂ©votion Ă©ternelle du fils de Gary, Kip. Lorsque Lena, la directrice de la BASA, intercepte un signal de dĂ©tresse provenant de la PlanĂšte Sombre, un monde tristement cĂ©lĂšbre pour ses pĂ©rils en tous genres, Scorch refuse de laisser passer ce qui pourrait ĂȘtre le plus grand exploit de sa carriĂšre : une mission de sauvetage sur la planĂšte la plus dangereuse de l’univers.

Lire la critique →
Affiche du film "The Invention of Lying"

Invention of Lying (The) (2009)

Dans un monde parallĂšle, les mensonges – le concept mĂȘme de mentir – n’existent pas. Pour les hommes politiques ou les publicitaires, comme pour monsieur et madame Tout-le-Monde, il n’y a pas d’alternative : toute vĂ©ritĂ© est bonne Ă  dire, encore et toujours, avec les consĂ©quences que cela engendre… jusqu’au jour oĂč Mark Bellison (Gervais), un pauvre bougre Ă  qui la vie ne sourit guĂšre, developpe soudain le pouvoir inconnu de “dire ce qui n’est pas”. Il va vite se rendre compte que la malhonnĂȘtetĂ© rĂ©serve un tas de bonnes surprises et, dans un monde oĂč la parole a toujours Ă©tĂ© garante de vĂ©ritĂ© absolue, sa nouvelle aptitude lui assure une ascension fulgurante. Un mensonge en appelle un autre et leur prolifĂ©ration s’accĂ©lĂšre, mais Mark rĂ©alise que mĂȘme ses histoires les plus invraisemblables sont reçues comme parole d’Ă©vangile. Alors que le monde entier est pendu Ă  ses lĂšvres, la seule qui resiste encore Ă  ses bobards est aussi celle dont il souhaite conquĂ©rir le cƓur…

Lire la critique →