Affiche du film ""

8 rue de l’humanitĂ© (2021)

Les rues de Paris sont vides et silencieuses. Alors que certains ont prĂ©fĂ©rĂ© fuir la capitale, sept familles sont restĂ©es confinĂ©es dans un immeuble du 11Ăšme au 8 rue de l’humanitĂ© avec entre autres ; une patronne de bistrot qui cherche le moyen de rester ouvert. Un scientifique ambitieux qui veut trouver le vaccin et ne plus jamais s’occuper d’analyses d’urines. Un hypocondriaque en panique mais heureux d’avoir enfin raison, sa femme avocate qui se bat pour concilier vie professionnelle et vie de famille…

Lire la critique →
Affiche du film ""

Supercondriaque (2014)

Romain Faubert est un homme seul qui, Ă  bientĂŽt 40 ans, n’a ni femme ni enfant. Le mĂ©tier qu’il exerce, photographe pour dictionnaire mĂ©dical en ligne, n’arrange rien Ă  une hypocondrie maladive qui guide son style de vie depuis bien trop longtemps et fait de lui un peureux nĂ©vropathe.

Lire la critique →

Rien à déclarer (2010)

1er janvier 1993 : passage Ă  l’Europe. Deux douaniers, l’un Belge, l’autre Français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situĂ© dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de pĂšre en fils et douanier belge trop zĂ©lĂ©, Ruben Vandervoorde se voit contraint et forcĂ© d’inaugurer la premiĂšre brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire français sera Mathias Ducatel, voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-Ă©quipier de Vandervoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontaliĂšres Ă  bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

Lire la critique →

Bienvenue chez les Ch’tis (2008)

Philippe Abrams est directeur de la poste de Salon-de-Provence. Il est mariĂ© Ă  Julie, dont le caractĂšre dĂ©pressif lui rend la vie impossible. Pour lui faire plaisir, Philippe fraude afin d’obtenir une mutation sur la CĂŽte d’Azur. Mais il est dĂ©masquĂ©: il sera mutĂ© Ă  Bergues, petite ville du Nord. Pour les Abrams, sudistes pleins de prĂ©jugĂ©s, le Nord c’est l’horreur, une rĂ©gion glacĂ©e, peuplĂ©e d’ĂȘtres rustres, Ă©ructant un langage incomprĂ©hensible, le « cheutimi ». Philippe ira seul. À sa grande surprise, il dĂ©couvre un endroit charmant, une Ă©quipe chaleureuse, des gens accueillants, et se fait un ami : Antoine, le facteur et le carillonneur du village, Ă  la mĂšre possessive et aux amours contrariĂ©es. Quand Philippe revient Ă  Salon, Julie refuse de croire qu’il se plait dans le Nord. Elle pense mĂȘme qu’il lui ment pour la mĂ©nager. Pour la satisfaire et se simplifier la vie, Philippe lui fait croire qu’en effet, il vit un enfer Ă  Bergues.

Lire la critique →