Scream 4 (2011)

Scream 4

Réalisé par Wes Craven

Avec Emma Roberts, Hayden Panettiere, Adam Brody
Pays:  États-Unis
Genres : Horreur, Mystère
Durée : Durée inconnue
Année de production : 2011
3.75/10

Allez on prend les mêmes et on recommence. Alors déjà il est net que cet opus qui surgit quelques années plus (trop) tard n’aide pas à se replacer dans la saga avec aisance. Même si finalement y a pas grand chose à retenir des autres opus vu que chaque épisode se ressemblent et qu’une vague idée de la saga suffit. Si cette suite avait été un premier film de la saga, j’aurai été plus généreux, mais la ça reprend un peu trop le concept du 1 et du 2 (le 3 je l’exclue de toutes comparaisons vu que c’est une purge infâme). Au final on a un opus qui sert à rien, qui amène rien de nouveau, le tueur passe le relai à une autre personne et avec ce principe on peut mêler les 6 milliards de gens sur terre, faire des suites à l’infini jusqu’à ce qu’il en reste plus qu’un avec le Scream n°12 111 980…

Alors oui c’est sympa, on découvre un nouveau tueur mais on fait rapidement le tour des personnages, on exclue aussi facilement les innocents et la révélation sur le tueur n’en devient finalement pas une. En plus, c’est abusé, ca tue de la personne sans réfléchir, allez tiens si je tuais ma mère, Image mon père, mes frères et mes sœurs, wouhooo ca serait le bonheur Image

En plus voir David Arquette toujours aussi ridicule avec sa moustache c’est désolant. Il aura pas changé lui! Au contraire de sa dame, Courteney Cox qui a plus le visage d’un canard que d’une actrice, liposucé (en un seul mot!) dans tous les sens. Certes elle à 48 piges déjà mais ca fait drôle de voir la jeunette de F.R.I.E.N.D.S devenir une cougar. Neve Cambell détient la palme de la mauvaise actrice. Je l’avais jamais remarqué, je l’aimais bien, mais sa technique de jeu « je garde les yeux plissé » pour faire la triste victime m’a bien gonflé. Elle est mono-expressive tout le long du film.

Un film correct si il était unique. Redondant et médiocre face au début de la saga, mais moins pire que le 3, un opus qui aurait pu rester dans les cartons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.