Frangins malgrés eux (2008)

Frangins malgré eux

Réalisé par Adam McKay

Avec Will Ferrell, John C. Reilly, Mary Steenburgen
Pays:  États-Unis
Genres : Comédie
Durée : 1 h 38 min
Année de production : 2008
3.75/10

Autant j’aime Dumb and Dumber avec des personnage débiles mais drôle autant Frangins malgré eux sont débiles et pitoyables.
L’humour « Will Ferell » est très aléatoire souvent lourd, soit on aime soit on aime pas.

J’ai trouvé l’histoire assez débile et pas de grand moment de franches rigoles à part quelques passages très « pipi-caca », même si le passage avec la batterie et la couille m’a fait sourire. Le scénario est basique et franchement peu inventif. « Tanguy » était bien plus drôle et surtout moins demeuré.

Absolument affligeant, tout sauf drôle. Je me suis ennuyé pendant 1h30, il n’y a aucun bon moment dans ce film. Ça ressemble ni plus ni moins à un film de série Z complètement fouillis, au scénario inexistant, avec des acteurs de 40 ans qui jouent les ados capricieux en tentant d’être un minimum drôles. Je n’arrive pas vraiment à savoir si ce sont les personnages qui sont mal exploité par la réalisation, ou si ce sont les acteurs eux-même qui n’arrivent pas à rendre les personnages drôles et attachants.

Comédie à voir vite fait entre deux clignements de paupières et à oublier juste après.
Un authentique nanar familial: Décevant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.