Drunk (2021)

Drunk

Réalisé par Thomas Vinterberg

Avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Lars Ranthe
Pays:  Danemark,   Pays-Bas,   Suède
Genres : Comedy, Drama
Durée : 1 h 57 min
Année de production : 2020
7.5/10

Drunk (2020) de Thomas VinterbergPartant d’une  théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang, Thomas Vinterberg réalise toute son analyse à travers les quatre personnages de son film, habitants de ses contrées Norvégiennes. Avec un scénario distillé avec intelligence, les temps euphoriques et moments d’anxiété se succèdent avec un pertinent regard social et familial pertinent. L’expérience est racontée avec la vision de quatre individus différents, socialement dans le même métier: prof! Ainsi, on suit les excès et le dérèglement des individus suite à la prise d’alcool. On se doute bien que l’expérience va prendre différentes facettes en fonction du taux d’alcoolémie qui monte.

Si l’intention est bonne en s’orientant sur différents personnages, il est dommage que Vinterberg en oubli la plupart. En effet, seul son héros en la personne de Mads Mikkelsen aura le droit à un approfondissement certain. Ses partenaires ne seront qu’accessoires. En effet, on voit bien que le prof de mathématiques a une vie familiale de merde et l’alcool n’y changera finalement rien. Que se passe-t-il pour lui au niveau de sa théorie? Quant aux profs de musique et de sport, on ne connaît pas leur vie privée et au final on ne peut pas comparer les différences et conséquences de l’alcool sur leur quotidien. Enfin, si soudainement et succinctement sur la fin! Pour ce qui est de Mad Mikkelsen, c’est bien amené, la personnalité de son personnage est bien travaillée avec un changement d’intention palpable dévoyant ses habitudes entre cours d’histoire ennuyeux et mariage raté. Par contre, on regrettera cette danse de haute envolée sur la fin, pas qu’elle soit détestable, mais juste parce qu’elle est entreprise le mauvais jour, au mauvais endroit selon les circonstances fraîchement vécues. Après c’est fun, c’est remplie d’inhibition et surtout entrainant grâce à la composition de Scarlet Pleasure: What A Life. Une quête du bonheur (ou pas) ou les corps et les esprits désinhibés se permettre de transmettre encore un peu de vie.

Entre comédie et drame, Drunk est un film divertissant, questionnant sur le rapport à l’alcool. C’est bien parce que c’est très bien raconté et surtout bien interprété. On est d’ailleurs ravi de retrouver le très bon Thomas Bo Larsen, un habitué du réalisateur. Un film parfois drôle, parfois touchant, avec une certaine mélancolie et un gros message de liberté et de joie de vivre. Le réalisateur capture avec sensibilité et intelligence notre rapport à la vie quotidienne, à notre entourage et aux pressions que peut posséder l’être humain. Même s’il est difficile pour Vinterberg d’être aussi percutant que ses précédents films tels que La chasse ou Festen, cela reste un bon cru qui se déguste bien en cette sortie de crise sanitaire. Santé!

Si l’alcool est une représentation joyeuse et insouciante de notre jeunesse, elle peut rapidement devenir une insidieuse inhibition de vie. A déguster avec modération, mais ça vous le saviez déjà!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.