Sauvez Willy (1993)

Sauvez Willy

Réalisé par Simon Wincer

Avec Jason James Richter, Lori Petty, August Schellenberg
Pays:  France,   États-Unis
Genres : Familial, Aventure, Drame
Durée : 1 h 48 min
Année de production : 1993
6.5/10

Vingt millions de dollars n'ont pas sauvé Willy. - Le Soir PlusUn classique des années 90, Sauvez Willy conte une belle histoire entre un gamin, tête dur et un orc qui l’est tout autant. Ainsi leur complicité et leur amitié vont les sauver mutuellement d’un quotidien morose. C’est gentillet, c’est très bien réalisé et on apprécie cette volonté de bienveillance autour de l’être animale et son écosystème. Certains bouderont le produit cinématographique au détriment de la cause animal en prônant le refus à la captivité, il en reste pas moins que le divertissement est bon, sans être non plus excellent. Le scénario est un peu trop basique, nous faisant pas oublier qu’on a une envie continue de baffer le gamin!

Michael Ironside campe comme souvent le bad guy du film, avec des réactions parfois un peu poussives mais on admettra que la course-poursuite avec un orc dans une remorque est saugrenue. Keiko, l’orc qui était plus connu sous le nom de Willy, est véritablement le héros du film. Né en 1976, mort en 2003, il est l’animal qui a fait vibrer une génération de gosses à l’instar des Flipper, Lassie ou Benji!

La musique de Sauvez Willy est très belle et colle parfaitement à l’ambiance du film. Un conte écologique à regarder avec ses yeux et son âme d’enfant parce qu’en effet le film a quand même pris une sacrée ride. Mention spéciale à la scène finale désormais célèbre et culte, « spoilé » quand même sur l’affiche du film! Cette leçon d’amour témoigne également avec un lyrisme débordant et une passion contagieuse de l’incroyable humanité d’une orque au regard tendre et au corps bicolore que l’on aimerait adopter une fois le film terminé… à condition d’avoir une grande baignoire!

 En dépit de quelques lourdeurs dramatiques, Sauvez Willy reste un divertissement de qualité, aussi inoffensif qu’attachant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.