Femme du fossoyeur (La) (2021)

La femme du fossoyeur

Réalisé par Khadar Ayderus Ahmed

Avec Omar Abdi, Yasmin Warsame, Kadar Adboul-Aziz Ibrahim
Pays:  Finlande,   France,   Allemagne
Genres : Drame
Durée : 1 h 22 min
Année de production : 2021
5/10

The Gravedigger's Wife La Femme du fossoyeur | Semaine de la Critique du  Festival de CannesPrésenté à la Semaine de la Critique, La femme du fossoyeur est un film qui transpire la vérité à travers l’amour d’un couple, pauvre et aimant, qui tente de survivre honorablement à Djibouti. Rattrapées par l’extrême précarité, les images sont pourtant clairvoyantes et laissent apparaitre tout autant la bienveillance du couple que la misère d’un monde brûlant.

Les décors naturels sont subliment filmés même si les plans contemplatifs prennent rapidement le pas sur l’histoire. De ce fait, en découle de l’errance de l’homme de nombreux plans lancinants, torture du spectateur face aux héros qui marche dans le désert. C’est sans compter sur Mahda, leur fils, tiraillé entre un père absent et une mère mourante, qui se révolte pour se sentir exister.

La quête est viable, la survie s’engage de plus en plus sur l’avancée du héros. Il est dommage qu’avoir passé trop de temps à voir marcher Gueld, de d’abreuvoir d’une fin expéditive, que ce soit du point de vue de la mère, du fils ou du père. On reste d’ailleurs frustré que l’amour des deux individus ne se retrouvent pas à l’image sur les derniers plans, laissant l’hésitation s’installer sur le sort de l’homme.

Quand la passion se transforme en résistance, sous l’atmosphère étouffante de Djibouti, la femme du fossoyeur manque de rebond pour être pleinement captivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.