Star Wars V: L’empire contre attaque (1980)

L'Empire contre-attaque

Réalisé par Irvin Kershner

Avec Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher
Pays:  États-Unis
Genres : Aventure, Action, Science Fiction
Durée : 2 h 04 min
Année de production : 1980
8.5/10

https://premiere.fr/sites/default/files/styles/scale_crop_1280x720/public/2020-05/ESB.JPGÉpisode le plus sombre et psychologique pour sa dramaturgie exacerbée, l’Empire contre-attaque est le meilleur épisode de la trilogie accueillant au passage la plus célèbre des répliques du cinéma. Scénarisé toujours par George Lucas, il laissera cependant la réalisation à son professeur Irvin Kershner, qui bonifiera l’univers du film avec un épisode novateur et cinglant… en tout cas à l’époque!

L’introduction du fameux thème musical impérial apporte une aura sans précédent à l’univers, et précisément à cet empire soulignant son caractère implacable, abrupte et grandiloquent. La grande bataille comme entrée en matière nous met déjà dans l’ambiance. Dark Vador gagne ici en importance avec des ambitieux enjeux. Le réalisateur développe l’univers mythologique entourant l’Empire en introduisant le personnage de l’Empereur qui n’apparaît pour le moment qu’en hologramme. Le monde impérial s’enrichit à l’image des alliés. Luke finira sa formation de Jedi sur une planète du système Dagobah où il trouvera le tant espéré maître Jedi Yoda et le duo Han/Leia se rapproche et créée une atmosphère poétique qui n’était pas présente dans l’épisode précédent.

Les maquettes font toujours leurs effets à l’image de la bataille sur Hoth, tout simplement impressionnante, tout comme les passages dans la ville, dans le désert glaciaire et sur beaucoup de scènes spatiales. Les décors et costumes sont toujours parfaits et permettent encore plus de s’imprégner de l’univers de Lucas. Enfin, le climax final est juste parfait avec la scène de Dark Vador contre Luke Skywalker. La révélation du siècle mêlant le space opera à la tragédie grecque. Et pendant ce temps-là Han Solo qui est cryogénisé et laissé pour compte dans l’espoir de voir un nouvel épisode… En accentuant l’aspect mythologique de la saga, L’Empire contre-attaque réussi à prolonger de manière toujours aussi passionnante l’univers Star Wars pour en devenir un mythe familial! Ce second mouvement explore en profondeur l’aspect humain, tout en amenant la philosophie, la religion Jedi à mûrir dans un environnement hostile et où les protagonistes se cherchent encore.

Le « Star Wars » qui multiplie les répliques cultes, les plans iconiques et les thèmes musicaux entêtants. Un combo de réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.